Le Danonicromicon
Signaler
Ressentis

Skyrim. Encensé par la critique, les notes frôlent le 20/ 20, le 10/10 ou encore les 5 étoiles, d'autres encore le considèrent comme parfait (Famitsu lui attribue un historique 40/40). Alors, évidemment devant cet engouement général, ces éloges incroyables, j'ai cédé et je me le suis procuré quelques mois après sa sortie. Ce n'était pas la première fois que je posais mes mains sur un jeu de cette saga, déjà très connu dans le monde du RPG, The Elder Scrolls, car j'avais déjà pu faire mes armes sur Oblivion. Mais l'expérience promise par Skyrim me semblait à des années lumières de ce que j'avais pu vivre dans son prédécesseur et c'est pourquoi je m'y suis plongé.

Alors, que dire de mon périple à Bordeciel?

La vraie liberté...

Skyrim offre un monde vaste. Dès les premières minutes de jeu car les curieux (comme moi) ont rapidement la possibilité d'aller se balader un peu partout et de se risquer à croiser des ennemis un peu trop féroces. Combien de fois, ces foutus trolls m'ont fait regretter mes escapades ? Dix ? Quinze fois ? Mais qu'importe, là est la beauté de Skyrim, cette liberté totale, ce monde gigantesque et la curiosité impossible à taire lorsque l'on se balade sur la gigantesque région qu'est Bordeciel. Un nouveau chemin? Un sentier jamais exploré? Un détail à l'horizon? Ce genre de petit élément font la saveur de Skyrim car ils nous poussent à découvrir Bordeciel, à visiter ses moindres recoins, à risquer notre peau pour découvrir des grottes, des petits bourgs ou bien souvent rien.

Mais ce que l'on apprend souvent dans Skyrim, c'est bien que l'exploration peut être dangereuse. Comme je l'ai dit plus haut, nombre de fois où je me suis retrouvé face à des Trolls alors que j'explorais tranquille la région. Une mort assurée à bas niveau. La présence du danger est un élément qui m'a énormément plu. Pourquoi? Non, je ne suis pas maso. Et non, je n'aime pas voir mon Elfe se faire dérouiller par des monstres.

Cela colle avec ma vision de l'aventure. Le danger doit être constamment présent. L'exploration des coins reculés de la carte doit s'accompagner d'une grande dose de curiosité et de cette petite pointe de crainte qui nous donne des frissons alors que l'on aperçoit une créature au loin.
Alors, certes, c'est un moment qui devient banal par la suite, tant on dépeuple Bordeciel de toute sa faune à coup d'épée, mais les premières découvertes, les premières escapades dans les immenses et très différentes régions de Bordeciel sont vraiment des moments uniques.

Je veux être qui je veux.

Autre élément de liberté totale, la création du personnage. Outre le sexe, il est possible de choisir entre un large panel d'espèces : Nordiques, Impériaux, Rougegardes, Khajiits, Argoniens, Elfes Noirs, Orques, Elfes des Bois, Hauts-Elfes et Brétons. Chacune ayant ses qualités propres qui lui permettent de ne pas être qu'un simple skin. Ces qualités se traduisent sous la forme de bonus innés que le jeu  nous décrit très brièvement. Evidemment chaque espèce possède son charme et elles permettent de répondre aux envies les plus folles (ou classiques) des joueurs. Petit bémol sur les Argoniens et les Orques ne m'ont pas vraiment fait rêver.

L'évolution du personnage est totalement libre : un magicien surpuissant, un vrai bourrin, ou bien le voleur agile, représentent les trois grandes catégories qui se divisent en des dizaines de capacités bien précises. De cette manière, le jeu nous offre la possibilité (dès les premiers niveaux) de piocher dans toutes ces capacités pour se forger un personnage unique. Jamais je n'ai autant aimé mon Elfe de la Nuit, véritable Légolas made in Elder Scrolls, balançant des flèches dans tous les sens, en se déplaçant comme une ombre.

Un vrai plaisir à créer et à jouer.

Bordeciel trop généreuse?

Mon amour pour Bordeciel et son exploration ne s'appliquera pas à tout le monde. Ceux n'ayant pas la même sensibilité à la beauté naturelle de Bordeciel, n'accrochant pas à l'ambiance générale particulière de Skyrim, ou n'ayant pas envie de perdre leur temps sur la carte risqueront de rapidement perdre patience.

La carte est immense, mais les moins curieux, ceux n'ayant aucune envie de découvrir Bordeciel dans ses moindres détails, soupireront devant la longueur des trajets, et surtout devant l'obligation de parfois de parcourir la moitié de la carte à pied pour atteindre un début de quête. Ainsi, l'aventure peut vite devenir longue, fastidieuse, car les longs voyages à pied ne manquent pas. Et ce n'est pas la fonction "voyage rapide" (une téléportation, tout simplement) qui effacera ce problème. Bordeciel est grande. Beaucoup trop grande pour certains.

Et relativement vide. Car s'il est vrai que la carte regorge de secrets en tout genre, la carte est relativement vide en termes de population (à part dans les villes majeures) ou bien de créatures (si l'on met de côté les loups qui viennent briser la monotonie de nos longs chemins en solitaire). Ceci contribuant largement à l'impression d'être balancé dans un monde beaucoup trop grand.

Un monde étranger.

Ma plus grosse déception dans Skyrim : le scénario. Non pas qu'il soit mauvais. Je suis dans l'incapacité de dire s'il est mauvais ou non tant il m'a paru insignifiant. Jamais, je n'ai eu l'impression que le destin de mon Dovakhiin soit important. Le retour des Dragons, l'apparition de l'Alduin (le dragon dit "Dévoreur de Monde"), l'apparition d'un Dovakhiin (enfant dragon, notre rôle dans le jeu), tout cela m'a paru trop léger, trop loin, pour que je puisse réellement m'y plonger. Jamais je ne me suis sentis impliqué, intéresser par la quête principale, et je dois bien admettre que c'est une énorme frustration.
Avec un monde si vaste, si magnifique, j'avais imaginé une quête principale incroyable, véritablement épique, et pourtant lorsque j'ai terminé Skyrim, j'ai pris quelques minutes pour regarder la trame principale et je n'ai trouvé aucune "mission" marquante. Seule l'introduction d'Alduin (le retour du Dragon alors que notre avatar s'apprête à perdre sa tête) m'a laissé un quelconque souvenir. Mais le reste, malheureusement, restera comme un vague souvenir d'une histoire bien peu excitante.
A mon grand regret.


Encore une fois, je m'excuse pour le style hésitant.
J'espère que ces impressions sur Skyrim vous plairont. 
Bon jeux !

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

-Dan-
Signaler
-Dan-
Un MMO avec un monde comme Bordeciel, ca doit faire rêver.
Par contre, Skyrim aurait pu faire oublier ce vide par une flopée de quêtes annexes de qualité et une trame intéressante, malheureusement, c'est rarement le cas.

Merci pour le commentaire Kahn ! :D
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Le problème de Skyrim, c'est que c'est un MMO, mais sans le "Multiplayer".

D'ou le monde vide, magnifique certes, mais vide.
-Dan-
Signaler
-Dan-
Merci pour le commentaire Cinemax ! :D

Le problème de Skyrim, à mon sens, est que l'univers qui nous est offert est fantastique, beau, tout ce qu'on veut, mais que ce qui nous propose dans ce dernier est relativement peu intéressant. La guilde des voleurs aura été ma quête préférée mais la trame principale, je n'en retiens presque rien si ce n'est que je dois pourfendre un vilain dragon.

Mais il reste un jeu incroyable par son ambiance et par la liberté qu'il nous offre, et ce Bordeciel dépaysant qui restera à jamais, pour moi, le monde ouvert le plus beau, le plus realiste que j'ai jamais vu.
Cinemax
Signaler
Cinemax
Je suis d'accord avec toi sur le sentiment de solitude, je ne trouve pas ça normal personnellement de ne pas croiser d'autres aventuriers ou juste vagabonds.
A part ça tes impressions sont sympa comme toujours ! Pour ma part, Skyrim m'aura emballé pendant ses 20 premières heures grâce au sentiments de découverte, de liberté, les environnements enneigés, les longues balades sans objectif...
Mais alors après, ben j'ai fais la quête principale, un peu nulle, les quetes secondaires pas si bonnes...et puis surtout le jeu est trop facile passé un certain point (2 heures ^^), ce qui m'a enlevé beaucoup de plaisir.
-Dan-
Signaler
-Dan-
Non mais pour les voyages, moi ça ma pas choqué, parce que j'ai aimé ça, mais beaucoup de personnes avec qui j'ai parlé de Skyrim lui reprochait les trajets beaucoup trop long.
Moi, j'ai adoré parce que ca fait partie de l'Aventure comme je l'imagine et donc j'ai avalé les kilomètres dans Bordeciel sans problème.

Après, parfois, je me suis senti un peu seul sur la carte du monde. Mais j'imagine qu'à force de vagabonder dans les coins les plus paumés de Bordeciel, la solitude me gagnait :P

Merci en tout cas, d'avoir commenté, ça fait plaisir :D
X-K
Signaler
X-K

Et ce n'est pas la fonction "voyage rapide" (une téléportation, tout simplement) qui effacera ce problème.


Ben si. A part au tout début du jeu, où l'on n'a pas encore découvert grand chose, l'enregistrement successifs de points clés sur la carte au fil de nos explorations (grottes, villes, etc...) contribue à la remplir de destinations d'appui pour le fast travel. Plus on avance dans l'aventure, moins on marche (si l'on est adepte du fast travel). Et puis même, je trouve que la balade fait partie de l'expérience, je n'y vois pas une contrainte, d'autant plus que l'univers de Bordeciel n'est pas sans relief, sans variété et sans identité, ce n'est pas comme si devions subir des environnements aussi vides que plats, comme dans les premiers Elder Scrolls.

la carte est relativement vide en termes de population (à part dans les villes majeures)


Un peu comme dans la réalité quoi. C'est cohérent, je vois pas le souci. Idem pour les créatures, ça ne me choque pas de ne pas voir une meute de loups tous les 3m.
-Dan-
Signaler
-Dan-
Merciiiii Le Hobbit ! J'essaie de progresser petit à petit :D :D
Vu que je n'ai jamais géré de blog de ma vie ni même poster, je commence doucement sur Gameblog.
En tout cas, merci encore pour ton avis :D
Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
Impressions sympathiques et bien écrites, peut-être plus de contenu la prochaine fois et un style plus affirmé. Sinon c'est pas mal.

Le Danonicromicon

Par -Dan- Blog créé le 14/06/11 Mis à jour le 23/09/14 à 15h44

BOOMBOOM !TATATATATA !! BOOOM !! ARGGH !!

Bienvenu dans l'espace d'expression de mes nombreuses personnalités.
Choisissez vos préférées et suivez-nous.

Une bise.

Ajouter aux favoris

Édito

Le Danonicromicon  is back !!! 

C'est la rentrée mes coquins !!! Beaucoup de choses qui vont changer et naître dans ce magnifique blog ! 

 

Vous verrez bien ! Allez ! Je vous aime mes grosses coquines ! 

 

 Jeux en cours:




Archives

Favoris