Le Danonicromicon
Signaler
Ressentis

Première Partie


Ivalice, Ivalice, Ivalice... Bon sang, rien qu’à l’écoute de ce nom, des centaines et centaines de souvenirs me reviennent en mémoire. Etonnement, il n’y a aucuns mauvais souvenirs. Comme quoi, ce monde crée par Yasumi Matsuno, est une pure merveille qui m’aura marqué comme aucun autre monde de Final Fantasy.

Pourquoi ce monde est-il si particulier pour moi ? Eh bien, il suffit d’évoquer les deux jeux fondateurs de ce monde : Final Fantasy Tactics et Final Fantasy XII. Deux véritables monstres de la licence. Deux jeux qui ont une place particulière dans mon petit coeur d’ex-fan de la grande saga.

Je vous parlerais du magnifique Final Fantasy Tactics une prochaine fois, car aujourd’hui je vais me concentrer sur Final Fantasy XII, le dernier, à mon sens, grand jeu de la saga.

L’ambition de Final Fantasy XII est de marquer la PS2 et la série de son empreinte. Chose que l’on comprend dès les premières secondes de jeu en étant bluffé par l’introduction cinématique tout droit sortie d’un Star Wars. Affrontement dantesque entre deux armées, combats de chasseurs dans les cieux, explosions en tout genre, les premières secondes nous laissent sur notre derrière avec une seule et même pensée : « Bon sang ! Ça promet d’être fou ! »

"Mais est-ce si fou me demanderez-vous ?!"

Bien plus que prévu ! Final Fantasy XII nous met une claque dans la tronche dès le début du jeu : des races aussi étranges qu’intéressantes (je ferais une petite liste rapide), un univers complexe parfaitement travaillé, et surtout un scénario à faire passer Final Fantasy X et X-2 pour des jeux amateurs... Désolé Tidus mais j’étais obligé de la sortir celle-là !

Le maitre mot de ce douzième épisode est : renouveau. Pourquoi renouveau ? Parce que tout a été repensé. Que ce soit le système de combat, qui est plus proche du MMORPG que du tour par tour classique. Que ce soit encore de la progression des personnages (au travers des permis, qui ressemble à un sphérier en beaucoup plus fin et complexe). Ou bien tout simplement du monde dans lequel le personnage évolue.

Final Fantasy XII est un monde ouvert. Un gigantesque monde ouvert dans lequel le joueur peut se balader librement. Des zones sont accessibles dès le début du jeu, des zones réservées à une équipe surentrainée, et le joueur à la liberté de s’y aventurer ou non. C’est là, l’une des nombreuses qualités de ce douzième opus. Il est impitoyable avec le joueur. Vous voulez vous baladez ? Explorer les lieux ? Libre à vous. Mais soyez prêt à en payer le prix. Et c’est ce message qui est constamment présent dans le jeu.

Et j’adore ça. J’adore le fait d’être un simple personnage, certes préparé et plus fort que la moyenne, qui peut se faire totalement annihilé parce qu’il se balade dans un endroit beaucoup trop dangereux. Cela ajoute une certaine cohérence à tout l’univers. Les personnages jouables ne sont plus des élus capables de défoncer tous les monstres du monde sans trop de difficultés à cause d’une progression linéaire ou toute difficulté semble disparaitre. (FFX si tu m’entends, c’est pour toi). Non. Là, le joueur est totalement libre d’aller se faire déchiqueter par un T-Rex qui traine dans le désert. Ça peut paraitre étrange comme argument, mais bordel, ce que le jeu gagne en tension, en logique, en cohérence entre ses personnages et l'univers.

C’est vraiment un point qui m’a marqué dans Final Fantasy XII. Et il s’agit d’une constante dans le monde d’Ivalice. Comme je vous le montrerais lorsque je m’attarderais sur Final Fantasy Tactics, la principale caractéristique d’Ivalice par rapport aux autres mondes de la saga est sa dangerosité. Jamais vous n’aurez autant de Game Over que dans FFT et FFXII. Le monde d’Ivalice est hostile. Et c’est pour cela qu’il me plait bien plus que les autres. On ressent la dangerosité des combats, on ressent la tension des personnages que l’on joue alors qu’un combat de boss (généralement des pics de difficultés assez incroyables dans les deux jeux) démarre.

Ces éléments font partis intégrante de l'ADN d'Ivalice. Le changement, la diffculté, ce sont deux principes fondateurs qui marquent la différence entre Ivalice et les autres mondes de la série. Et Final Fantasy XII, de par son monde ouvert, ses ennemis directement présents sur la map, sa difficulté et son caractère impitoyable, en est la représentation parfaite.

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy XII
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

superskrull974
Signaler
superskrull974
Joli dossier pour un titre que je n'ai pas eu l'occasion de faire et dont j'espère très fort une version Vita! Mais quand on voit ce que Squix fait de ses licenses... Quant on voit le boulot abattu par Matsuno et son équipe sur des chef-d'œuvre comme Vagrant Story, je me demande si les cadres de Square se rendent compte qu'ils avaient de l'or entre les mains...
-Dan-
Signaler
-Dan-
@Narga : Il est dur ! C'est un jeu difficile à terminer par sa difficulté, d'une part, et par cette impression dérangeante et frustrante de ne pas être "le héros" de l'histoire... On a toujours l'impression de suivre l'Histoire suivre son cours et non pas d'en être l'acteur principal.

Mais j'y viendrais dans la deuxième partie.

Donne lui une seconde chance quand il sortira sur Vita.

@Kuro : Comme je le souhaite à tous les possesseurs de Vita et tous les amoureux de FFXII, prions pour que Square se bouge le derrière et nous sorte un FFXII HD. Et là, nous pourrions tous de nouveau jeter notre vie sociale à la poubelle

Pas mal quand même ta partie hein @_@

@Yeah : J'ai la même idée en tête concernant le véritable héros de FFXII. Je pense en parler dans la partie suivante. :wub:

@ALL : Merci pour vos commentaires <3
-Dan-
Signaler
-Dan-
@Zhibou : Quelle putain de claque, ça tu peux le dire.

@Zig : Merci pour la précision j'étais pas sur de mettre Vagrant Story dans le "dossier".

@KingTeddy : MILLE MERCI !!! :worship: :worship: Je m'aiderais de toutes les informations que tu nous as gentiment donnés pour étoffer un peu mon propos.
Yeah
Signaler
Yeah
Un jour j'ai écris, je ne sais plus sur quel forum, en m'adressant à des déçus de FF12 qui se plaignaient d'un scénario moyen, que le vrai "personnage" de FF12 c'était Ivalice, le monde en lui même. Pour aimer FF12, il fallait aimer explorer. Perso, j'ai toujours du mal à accrocher mais je reconnais la richesse de l'univers et des défis.
Kurokami
Signaler
Kurokami
Excellent article sur un excellent jeu. Je regrette un peu la manière dont je l'ai fait il y a maintenant 8 ans : en ligne droite, tout en faisant les quêtes annexes à l'arrache en mode bourrin. Le système des gambits, une fois maîtrisé pouvait donner lieu à des stratégies passionnantes à mettre en oeuvre, même si je ne l'ai pas exploité comme il se devrait. Le semi monde ouvert, les musiques étaient aussi des points forts que j'ai retenu de ce jeu.
Tout le contraire de l'histoire, classique jusqu'au boutiste et les personnages guère transcendants hormis Balthier et Ashe qui m'avaient marqué. Les graphismes aussi étaient superbes pour l'époque.
Par contre, je me rappelle aussi de l'écran des joutes qui pouvait se montrer un tantinet illisible à cause des liens multicolores ^^

Bref, merci de me rappeler ce jeu qui m'a occupé une bonne centaine d'heures : Nv 65 pour les mecs, Nv 62 pour les filles, ne reste que les chasses des gros monstres à finir, récupérer les armes "légendaires/ultimes", et "capturer" Ultima et Zodiarche ^^. Un jour, peut-être que je me replongerais dedans ou si jamais Square Enix entend notre appel et fait un remake du jeu ou de la saga "Ivalice", cela pourrait être une excellente occasion :D

PS : Merci Teddy pour la récap :D
Narga
Signaler
Narga
Il faudra peut être que je lui redonne une chance à ce jeu. j'avais laissé tombé à cause d'un passage que j'ai vraiment trouvé absurde et qui m'a fait décrocher direct de l'histoire ( sans spoiler , c'est en qaund tu recuperes Bash dans ton équipe ) sans compter sur l'hommage trop prononcé à star wars. :/

Sinon, la je suis en train de me refaire Final fantasy Tactics sur PSP, c'est un jeu que j'ai fini maintes et maintes fois sur PS1 mais là je surkiffe surtout grâce au nouvelle traduction qui font plus de sens.
zhibou
Signaler
zhibou
Oups! J'avais pas fait gaffe au "a" qui change tout. C'est juste une coquille, je mélange pas les torchons et les serviettes ;)

Et merci pour ce descriptif complet d'Ivalice, ça va plus loin que je le pensais.
KingTeDdY
Signaler
KingTeDdY

Si, Vagrant Story se passe aussi en Ivalice. Mais par rapport à FF XII, c'est genre 1000 ou 2000 après (ou avant, je sais plus) et tout à tellement changer que...bahça n'a pas tant de rapport que ça en fait. C'est du même ordre que deux FF numeroté distict.

 

A peu près 1300 ans après.

 

La chronologie d'Ivalice, telle qu'on la connait, ça donne à peu près ça :

 

Avant les jeux il y a plusieurs d'âges dont je vous passe les détails... Création du monde. Guerre entre les Dieux. Ère Glacière. Arrivée de la Magie dans le Monde via le Mist. Apparition de la religion de Kiltia. Émergence de l'Empire Galtéan....

 

 

Ensuite c'est l'Age de la Technologie et c'est là que les jeux démarrent avec Final Fantasy XII puis FFXII Revenant Wings.

 

Ensuite arrive le Cataclysme. Une catastrophe d'envergure si formidable que la civilisation perd toute sa technologie. Plus de vaisseaux volants. Plus de fusils. Plus de Magicite. Le monde retourne à un stade médiéval

 

Mais surtout la géographie est bouleversée par le Cataclysme et Mogs et Aegyls sont exterminés. Pire, suite à ça, le Mist commence à foutre le camp et les races non-humaines (Viera, Bangaas etc...) se font de plus en plus rares voire redeviennent sauvages.

 

C'est l'Age d'Ajora et c'est à ce moment là que se passe Final Fantasy Tactics. On est environ 1300 ans après FFXII.

 

 

Certains place Vagrant Story dans cette même période mais je pense qu'il se passe bien plus loin... Tout simplement parce qu'à l'époque de Vagrant Story, le Mist a totalement disparu. La magie est devenue si rare que ses pratiquants sont vus comme des hérétiques ayant pactisé les forces du mal. (C'est tout l'enjeu de l'histoire)

 

Il n'y a plus la moindre mention des chocobos dans Vagrant Story (Probablement disparus comme les autres rares non-humaines). Les Seeq sont présents via leur descendance dégénérée au niveau de bêtes à peine civilisées vivant exclusivement à Léamundis où se trouve les dernières réserves de Mist. Idem pour les Bangaas.

 

Les dragons, ghouls, et autres monstres ne sont considérés à l'époque de Vagrant Story que comme des créatures de contes qui n'existent pas. (Cf l'intro où les gens du Duc Bardora sont sur le cul que Sydney ait employé un dragon)

 

Environ 400 ans plus tard Azura Durai narre les faits de Final Fantasy Tactics. (Il y a aussi une citation de lui dans Vagrant Story, laissant penser que Vagrant Story pourrait être situé à l'époque de Azura Durai)

 

 

Bien plus tard, c'est Final Fantasy Tactics Advance qui montre un Ivalice moderne, ressemblant à notre monde. Un gamin du nom de Mewt découvre le Gran Grimoire et est transporté, avec ses amis Ritz et Marche, dans un monde imaginaire n'existant que par la magie du Grimoire. Ce monde est à l'image de la grande époque d'Ivalice, lors de l'Age de la Technologie, gardée en mémoire dans le Grimoire et mêlée aux désirs de Mewt de revoir sa mère en vie.

 

 

 

Enfin, Final Fantasy Tactics A 2 : Grimoire of the Rift. Là, Luso, un autre gamin, entre en possession du Grimoire de la Faille (Qui pourrait être lié au Gran Grimoire) et est transporté dans Ivalice. Mais là je ne saurais vous dire si c'est un voyage dans le temps jusque l'Age des Technologies ou bien un monde imaginaire comme le premier Tactics.

 

 

 

Donc non il n'y a pas beaucoup de liens directs entre les jeux (Surtout des clins d'oeil et des théories. On pense par exemple que Léamundis a été construite là où se trouvait la Cité de Nabudis) mais c'est parce que les jeux sont situés à des époques différentes et assez éloignées dans la chronologie.

 

 

(hors Van et Penelo)

 

Vaan

Vaan!

Pas Van.

 

Pitiez, ne mêle pas Van à ça. xD

 

Van.jpg

 

 

Et pour une version HD je dis oui mais alors faudrait que ce soit la version International Zodiac Job System. :P

zhibou
Signaler
zhibou
Vagrant Story n'est pas censé faire parti d'Ivalice aussi?

Quand à FFXII, c'est mon FF favori. L'univers, les combats, le système de gambit, les personnages (hors Van et Penelo). Et puis encore aujourd'hui, quelle putain de claque graphique.
Une version HD, vite!

Le Danonicromicon

Par -Dan- Blog créé le 14/06/11 Mis à jour le 23/09/14 à 15h44

BOOMBOOM !TATATATATA !! BOOOM !! ARGGH !!

Bienvenu dans l'espace d'expression de mes nombreuses personnalités.
Choisissez vos préférées et suivez-nous.

Une bise.

Ajouter aux favoris

Édito

Le Danonicromicon  is back !!! 

C'est la rentrée mes coquins !!! Beaucoup de choses qui vont changer et naître dans ce magnifique blog ! 

 

Vous verrez bien ! Allez ! Je vous aime mes grosses coquines ! 

 

 Jeux en cours:




Archives

Favoris