>
>
>
Le Top 5 des pires Méchants de l'histoire du Manga
est à vous

Le Top 5 des pires Méchants de l'histoire du Manga

Une rétrospective sur les ennemis les plus marquants de la culture Manga de ces dernières décennies
Signaler
Par Sensui - publié le
Image
Freezer, le Grand Pope, Raoul ou encore Orochimaru. Tout ces boss plus ou moins charismatiques nous ont marqués pour différentes raisons, leurs sadisme et leurs méchanceté gratuite les ont rendu célèbres dans l'univers Geek. En voici un panel trié sur le volet.

 

De même que pour le Jeu Vidéo, les « Derniers Boss » ou « Méchants » de l’univers du Manga jouent un rôle primordial dans la narration d’une histoire. Ils représentent l’obstacle ultime du héro dans la poursuite de sa quête et il n’est pas faux de dire que si le méchant de l’histoire est raté c’est bien un des pilier tout entier de l’intrigue et du scénario en générale qui s’écroule pour ne donner au final qu’une aventure bien fade. C’est pourquoi une attention particulière leurs est consacré de la part des auteurs qui sont conscients de leurs importance plus que quiconque. Un des élément qui fait qu’ils suscitent toujours autant la fascination est qu’ils ne se donnent aucuns Interdits et transgressent les règles faisant fi des barrières éthiques si cher aux héros garant de la moral bien pensantes… C’est ainsi qu’une poignée d’entre eux se détachent réellement du lot de par leur intelligence, leurs malices et leurs volonté débordante mis au service du mauvais coté de la force. Voici donc une petite rétrospective sur cinq d’entre eux, cinq des plus charismatiques qui m’auront marqués au travers de mes différentes lectures de ce passionnant medium qu’est le Manga. Une occasion de vous remémorer une partie de ces personnages atypiques émanant du folklore japonais ou de vous les faire découvrir.

 

On ouvre le bale avec Dio Brando, le Boss du premier et troisième arc de la série Jojo’s bizzar adventure. Shonen Manga extrêmement culte au Japon paru initialement en 1986 et dont la 7ème saison se poursuit aujourd’hui même au pays du soleil levant. Dio Brando née en Angleterre à la fin 19ème siècle est le fils d’une petite frappe répondant au nom de Dario Brando. Ce dernier avait sauvé de la mort un lord Anglais, George Joestar, lors d’un accident. En guise de remerciement Joestar accepta d’accueillir Dio le fils de son sauveur dans sa demeure pour qu’il s’occupe de son éducation en l’adoptant. C’est de cette manière que Dio se trouve un nouveau frère en la personne de Jonathan Joestar le fils héritier du lord et héro de l’histoire. Commence alors une lutte fratricide complètement inédite dans la culture shonen de pare son originalité entre les deux frère. A mesure que l’histoire avance on se rends compte petit à petit que Dio est une véritable enflure et c’est ce qui lui donne son cachet particulier. Son unique désir étant de mener la vie dure a son nouveau frère en lui faisant des coups bas dans le but de lui ravir l’héritage du père. N’apparaissant pas dans la deuxième saison c’est surtout dans le troisième arc que ce personnage prend son envole et atteint son statut de méchant culte du manga.

 

 

Devenu vampire par les aléas de l’histoire et possédant désormais a sa solde une groupe de semblable c’est en Egypte (ancienne colonie anglaise) que Dio poursuit ses mauvais dessins. Ce Boss n’innove pas spécialement en terme de but a atteindre, comme pour la plus part des antagonistes du shonen manga, son souhait est d’acquérir richesse et pouvoir mais l’intérêt se situe plutôt dans le caractère ultra narcissique et outrancier du personnage. Cela ce voit même au travers de son physique assez originale pour un ennemi. Grand blond très baraqué se tenant fièrement les bras croisés devant ses interlocuteurs ou imposant sur son trône. Il dégage une virilité très développé et impose la crainte, son style vestimentaire atypique et sa coupe de cheveux lui donne un coté rockstar oscillant entre le burlesque et le kitch… conjugué a sa voix stressante et vibrante (version animé) et a ses monologues teinté de mégalomanie le mélange prend, jugez plutôt.

 

 

Mais c’est surtout au niveau de ses agissements et de sa personnalité qu’il impressionne. Cet homme est doté d’une soif de pouvoir abusive et d’un arrivisme incalculable. Née dans une famille pauvre et élevé par un père alcoolique avant de rejoindre les Joestar, sa volonté de s’élever dans la société s’en est trouvée décuplé et sa détermination pour y parvenir sans failles allant même jusqu'à empoisonner son propre père pour intégrer plus facilement la famille de Lord Joestar en tant que fils adoptif. Pourtant il lui arrive de montrer certaines qualités appréciables qui le rendent un peu plus humain. Ainsi il montre une attention particulière envers les personnes intègres et dignes de confiance, malgré sa force et sa supériorité physique il ne s’en prend jamais gratuitement a plus faible que lui et use toujours la négociation et la persuasion plutôt que la violence qu’il n’utilise qu’au dernier recours. Il est aussi doté d’une certaine intelligence, passant une grande parti de son temps dans des bibliothèques a dévorer toutes sortes de livres, il est doué pour les études étant devenu Avocat très jeune.

 

 

Dio Brando est clairement un des personnage les plus réussi de la sous culture japonaise artistiquement parlant et continue de marquer un grand nombre de lecteurs et d’auteurs plus de 20 ans après sa création. Parfois plagié (Hisoka de Hunter X Hunter), utilisé comme source d’inspiration (Zephyr de Castelvania) ou encore parodié (Hiro Nakamura de Heroes) son influence se fait sentir dans nombre d’œuvre de fiction et son emprunte est désormais gravé dans le marbre du Manga.

 

"Chétif chétif chétif chétif chétif....WRYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY"dixit Dio Brando

 

On continue avec Shinobu Sensui. L'antagoniste principal du deuxième arc de la série Yuyu Hakusho. Manga shonen débuté en 1990 narrant les péripéties de Yusuké Urameshi le détective du monde des esprits. Shinobu Sensui a pour but d'ouvrir un passage entre le monde des humains et celui des enfers pour que les démons qui y vivent débarquent sur terre pour punir les hommes de leur mauvais actes. C'est un personnage froid et sombre en générale peu loquace et assez taciturne mais doté d'un pouvoir spirituel immense. 

Bien des années avant de devenir l’ennemi principale du héro de la série, Sensui était lui-même détective du monde des esprit. Dès sa plus tendre enfance il avait développé une sensibilité aux esprits très affûté et avait la capacité de distinguer les fantômes égarés dans le monde des Humain. Ayant en lui un sens de la justice plus accrue que la moyenne et une vision très manichéenne de la vie, il était le candidat parfait au poste de détective du monde spirituel, rôle qu’il rempli a merveille avec l’efficacité et la précision qui lui son propre en renvoyant aux enfers tout les monstres qui osaient poser un pied dans le monde des humains. Cette routine se poursuivi jusqu’au jour fatidique ou tout bascula. Lors d’une mission banale dans un manoir reclus en forêt Sensui et son acolyte Itsuki avaient comme tâche d’arrêter l’ouverture d’un passage entre le monde des ténèbre et celui des humains initié par un groupe de gens mal intentionnés. En arrivant sur les lieux Sensui arriva dans une salle ou un groupe d’hommes et de femmes nu comme des vers s’adonnaient dans une énorme orgie a des jeux sadiques et malsains sur de pauvres créatures des ténèbre totalement inoffensives… Ce fut un choc psychologique terrible pour Sensui… Lui qui faisait de son mieux et risquait sa vie chaque jours pour le salut de l’humanité, lui qui avait une confiance aveugle dans la pureté de l’homme venait de prendre un coup sur la tête en découvrant ses hommes se délectés de la souffrance des monstres qu’il torturaient gratuitement et dont le sang servaient de remplissage d’un énorme bain dans lequel ils plongeaient gaiement. Le sourire béat qui s’affichait sur leurs visages et l’attitude enfantine de ses hommes et de ses femmes trahissaient les cotés les plus sombres et répugnants de leurs personnalité. La réaction de Sensui fut sans équivoque, il assassina tout les humains qui se trouvaient dans la pièce de ses propres mains en racontant plus tard à ses supérieurs qu’il n y avait personne dans le Donjon. Il s’empara ensuite d’un document interdit qui compilait les pires atrocités que l’homme ait commi dans son histoire…l’esclavage, la guerre, les génocides etc… tout y était recensé. C’est alors que Sensui quitta sa fonction de détective et commença a développer une forme de misanthropie accrue et un nihilisme malsain.

 

 

Shinobu Sensui est sans aucun doute l’un des boss les plus travaillé et les plus complexe du shonen manga. Cela commence déjà par son aspect physique assez peu courant et donc original. Très grand en taille avec un corps longiligne et des jambes très fines qui accentue son impression de grandeur (ses coup de pieds n’en sont que plus impressionnants), tout vêtu de noir ses cheveux gominés plaqués en arrière avec une mèche sur le devant du front lui donne un coté séducteur.

 

 

Au niveau du caractère Sensui a fait l’objet d’une attention toute particulière de la part de l’auteur du manga, en effet il est en théorie noble et pure avec une attitude effacé. Il est décrie comme très candide et naïfs, c’est l’une des raisons qui fait qu’il a une vision simplifié du monde ou tout est noir ou blanc et ou chaque événement est régie par une logique cartésienne mais après le trouble psychologique qu’il a subit en découvrant la cruauté et la perversité de l’homme il sombra dans une folie incontrôlable. Il commença a se trouver répugnant lui même et se senti obligé de se racheter envers les monstres qu’il avait lui-même chasser et combattu avant ce revirement. Pour faire face a se changement radicale qui s’opérait en lui il développa une schizophrénie qui lui permit d’agir cruellement tout en gardant la pureté de son âme profonde intacte. C’est ainsi que naquit Kazuya, personnage cruel uniquement animé par la violence qu’il utilisait a outrance envers les humains pour les forcés a expiés leurs fautes. Sensui ne pouvant assumé pleinement ces actes de barbarie créa inconsciemment Minoru. Un personnage plus logique et présentable qui ne peut resté tranquille que si ses agissement trouvent un sens dans un paradigme concret. Minoru est probablement né de ce combat intérieur. Et c’est ainsi que l’un après l’autre il a finit par créer sept personnages qui cohabitent ensemble a l’intérieur de son cerveau et composent Sensui. Parmi ces personnalités on compte même une gamine pleurnicheuse du nom de Nalé…

 

 

Je n'en dirais pas plus sur Sensui car ça serait gâcher le plaisir. Mais vous l'aurez compris il s'agit d'un des méchant les plus réussi et les plus complexe et passionnants qu'il m'ai été donner de voir. D'ailleurs ce n'est pas anodin si mon pseudo s'en inspire ^^!

 

"Ces humains qui se delectent dans la violance, dans toute les formes de plaisirs pervers et comme si cela ne suffisait pas qui mangent tout et qui détruisent tout sur leurs passage...l'heure de votre jugement a enfin sonnée!" Minoru Sensui

 

C’est en 1994 en plein age d’or du Shonen que sort le premier Tome de Kenshin le Vagabond. Manga narrant les Histoires de Kenshin Himura un samurai errant éprit de justice et de compassion. Dans sa quête pour le bien il sera opposé a notre prochain Boss charismatique en la personne de Makoto Shishio. Nous somme en 1878 dans un Japon en plein bouleversement historique et Sociale, le pays vient de quitter le Moyen Age pour vivre sa mutation structurelle et entrer dans le monde moderne. La féodalité laisse place à la politique, les samouraïs, qui durant des siècles étaient la caste dirigeante, troquent leurs sabres contre des hauts de forme et des montres à gousset et la nouvelle élite tente tout pour faire du pays une des nouvelles puissances mondiale capable de rivaliser avec les grandes nations industrielles. C’est dans ce contexte entièrement réel que Makoto Shishio, un ancien patriote ayant joué un grand rôle lors de la révolution dite « Meiji » manœuvre dans l’ombre pour arracher le pouvoir des mains du nouveau gouvernement encore balbutiant. Shishio à réussi a monter un groupuscule paramilitaire grâce à l’argent de la pègre pour l’aider a réaliser ses idéaux patriotiques. Ce personnage est très intéressant car il jouit d’une conscience politique assez importante pour être signalé ce qui était rare voir inédit à l’époque mais j’en reparlai plus bas.

Il y a trois principales raisons qui font que Shishio à sa place dans le top des Boss ultime du manga, trois arguments incontestables qui en font un antagoniste inoubliable et incontournable. Premièrement sa force (physique et mentale), en suite son immense méchanceté et enfin son background. En effet Makoto Shishio est un boss extrêmement balèze… C’est simple il casse la gueule a tout ses opposants sans quasiment faire le moindre effort… Ceux qui connaissent bien la série savent de quoi je veux parler. En plus de ça il est super coriace et ne ressent presque pas la douleurs! C’est un virtuose du combat au sabre en bon samouraï qu’il est et utilise une technique aussi efficace que glauque. Elle consiste a découper ses adversaires au sabre en les brûlant en même temps grâce a un système ingénieux mais très pervers. A force de transpercer des centaines de corps sa lame a accumulé de la graisse humaine qu’il utilise comme combustible. En frottant la lame du sabre pourvu de toute petites dents contre son fourreau il créer une étincelle qui fait prendre feu à l’arme toute entière… Oo système farfelu mais tout de même cohérant et drôle à la fois… :) En tout les cas le résultat est là et ça fait son effet…Cela lui donne vraiment un air diabolique !!

 

 

Il est a noté que pour créer ce personnage l’auteur du Manga c’est inspiré de Genjuro Kibagami de Samurai Shodown. C’est un pure fan de la franchise de SNK d’ailleurs les attaques spéciale de Shishio sont toutes tirées du jeux vidéo susnommé.

 

 

J’insiste sur le mot Diabolique car Makoto Shishio est vraiment vraiment vriament démonique et c’est pour ça qu’on l'aime ! Au cours de l’histoire on a bien des occasions de nous en rendre compte, allant jusqu'a asservir un village entier seulement pour profiter de sa source thermale… C’est un personnage impitoyable qui croie fermement que les faibles doivent être la proie des forts et que c’est ainsi que le monde est sensé tourner. Il est aussi très intelligents et très en avance sur son temps, il met en place des plans ingénieux pour que lui et son groupe échappe au gouvernement et ils y parviennent avec succès. Il tire sa puissance financière de la production illégale « d’huile de pierre »… (un moyen atypique de désigner le pétrole)! Shishio possède en lui un fort sentiment nationaliste et souhaite faire de son pays une puissance industrielle et coloniale du même rang que les nations occidentales. Son ambition et sa volonté de prendre le pouvoir était une source d’inquiétude pour le nouveau gouvernement japonais fraîchement installé après la révolution. Après l’avoir utilisé comme instrument de guerre les élites ordonnèrent son assassina. Il fut blessé à la tête et son corps fut brûlé mais il réussi a survivre. Il est désormais obligé de vivre le corps entièrement bandé de la tête aux pieds ne laissant que les yeux visibles. Un spectacle macabre qui fait froid dans le dos et qui accentue l’impression qu’il donne d’être une créature des enfers revenant d’entre les mort… la classe je vous dis ^^ !

 

 

Tout comme le diable il a une facilité pour atteindre les cœurs et pervertir les hommes les plus vertueux grâce a un charme particulier qu’il dégage (la scène ou il endoctrine Hoji est juste incroyable...)! Charme qui atteint tout aussi bien la gente féminine… Son obsession de vouloir faire du Japon un pays fort et puissant a comme je l’ai dis plus haut conduit les autorité à le pourchasser a travers le pays ce qui est totalement contradictoire et hypocrite de leurs part car quelques années plus tard le Japon s’est empressé de monter une armée extrêmement puissante grâce a une économie forte et a commencer à attaquer ses pays voisins (guerre Sino-japonaise 1894-1895 et Russo-japonaise de 1905) et à coloniser les plus faibles (Corée, Formose et Mandchourie…), tout le programme politique de Shishio en somme!! Un paradoxe assez bien exploité de la part de l’auteur. Je vous invite donc a prendre connaissance de ce manga si ce n’est pas déjà fait car croyez moi ce personnage (mais le reste aussi) vaux le détour, et puis le combat de fin entre Shishio et le groupe de Kenshin est tout simplement épique. 

 

"Les gros poissons mangent les petits, tel est la doctrine qui régit toute ma vie" Makoto Shishio

 

Toujours en 1994 mais cette fois dans la catégorie Seinen Manga (manga pour adulte) parait le premier tome de Monster, nouvelle série de Naoki Urasawa. L’histoire commence en 1986 en Allemagne de l’Est ou le Dr Tenma un neurochirurgien ultra compétant se retrouve mêlé a une sombre affaire de meurtres en série causés en réalité par un des ces anciens patient qu’il avait sauvé d’une mort certaine. Il s’agit d’un jeune garçon au visage angélique répondant au doux nom de Johann Libert. S’en suis alors une extraordinaire traque à travers toute l’Allemagne puis la République Tchèque en passant par la France lors de laquelle le Docteur Tenma tente d’arrêter ce mystérieux jeune homme a la fois pour prouver son innocence mais aussi pour l’empêcher de commettre ses crimes atroces qui terrorise tout le pays. Un thriller époustouflant qui tient le lecteur en haleine sur 18 tomes où se mélange meurtres en série, manipulation politiques, expériences eugéniques et enquêtes policières extrêmement réalistes ou la tension est ponctué de coup de théâtre rocambolesque, tout ça sur fond de guerre froide… En somme un cocktail explosif qui est à l’origine du succès aussi bien critique que commercial de ce seinen devenu mythique. 

Ce succès est dû notamment a la présence du fameux « Monstre »  qui n’est autre que Johan Libert vous l’aurez deviner. Jeune homme d’une vingtaine d’années blond aux yeux bleu toujours bien habiller. Le mystère sur son passé et ce qui l’a amener a devenir le Monstre est le principale sujet de l’intrigue donc je n’en dirais pas trop sur son enfance car on y trouve en grande partie les réponses aux questions posées tout au long de l’histoire. Cependant, on sait que Johann a une sœur jumelle du nom de Nina avec laquelle il avait traversé la frontière Tchèque vers le milieu des années 80, elle jouera un grand rôle dans l’évolution du personnage. Il fut en suite recueillie par un militaire Allemand qui l’envoya dans un orphelinat très spéciale du ministère de la santé. En effet cet orphelinat, le 511 Kinderheim réunissait les enfants des prisonniers politiques du bloc communiste durant la guerre froide. On y pratiquait différents types d’expériences sur ces gosses notamment en matière de contrôle de la mentalité via des séances d’hypnose et des pratiques eugénistes… le but étant d’en faire la nouvelle élite de la future Allemagne réunifié. Johann était l’élève le plus brillant, déjà à cette époque il avait une maturité très avancée qui lui permettait d’être au dessus des autres enfants et même du corps enseignant… Cela s’explique par des événements qui ce sont déroulés plus tôt dans son enfance et de ces événements est né le Monstre. Son plus grand souhait est de resté seul debout après l’Apocalypse pour contempler la chute des hommes… Un rêve qu’il mis plusieurs fois à l’essai durant son parcours. Une première fois à l’orphelinat lorsque par la ruse et la manipulation il déclencha une insurrection des pensionnaires contre les surveillants ce qui entraîna la mort de tout les occupants de l’établissement lors d’une véritable bataille rangé, un spectacle dont Johann se délecte du haut de son trône…

 

 

Il répéta ce type de carnage à plusieurs reprises un peu comme des « essaies » avant le grand Finale. En usant de sa capacité de persuasion, de manipulation et par le plus grand des machiavélisme Johann s’amuse a infiltré les haute sphère de différents organismes pour les mettre a ses genou dans un premier temps et les faire s’écrouler comme un château de carte lorsque l’envie lui prend.

 

 

C’est ainsi que plusieurs années après la tragédie du 511 kinderheim il intégra tour a tour un puissant syndicat du crime dans lequel il provoqua une redoutable guerre des gangs, avant de rejoindre le partie Néo Nazie de Frankfort dont les dirigeants voulaient faire de lui leur nouveau Hitler mais plus impressionnant encore il parvient a devenir le secrétaire personnel d’un des plus grand baron de la finance européenne… La manière dont Johann en fait son instrument est juste incroyable, ca façons d’approcher ses cibles en les touchant au plus profond d’eux même pour ensuite les réduire a l’état de marionnette et leurs faire faire tout ce qui lui chante est une des attraction principale du manga…

 

 

En effet Johan est un redoutable manipulateur, il a un dont extraordinaire pour repérer les faiblesses des hommes qu’il utilise ensuite soit contre eux même (il a poussé au suicide un bon nombre de personnes même des enfants…) ou alors pour lui-même en leurs demandant de commettre des crimes atroces. Il prend un malin plaisir à faire souffrir gratuitement les personnes qu’il vise par la peur ou en les faisant culpabiliser au point de les rendre fous… Il n’utilise jamais la force mais des procédés bien plus efficace que la douleur physique, il use de son charisme (et des renseignements qu’il glane un peu partout) sur ses victimes pour les faire fléchir et les réduire a l’état de loque humaines ou de pantin ce qui lui permet d’être insaisissable et de ne pas être suspecté par la police. Sa cruauté est sans borne et tout le monde y passe sens aucune distinction, Hommes, femmes, enfant, vieillard… le Diable en personne. On a tous durant notre enfance poser le doigt en plein milieu d’une colonne de fournies juste parce que nous en avions le pouvoir et que nous savions qu’elle ne pouvait rien contre nous… C’est exactement ce que fait Johan mais à l’échelle Humaine. Sa soif de carnage atteint son paroxysme a Ruenheim une ville du sud de l’Allemagne ou il organise un massacre sans nom sa « Vision de l’Apocalypse »… 

 

"Mon cher Tenma, regardes moi! Regardes moi... Le Monstre qui est en moi est en train de grandir..." Johan Libert

 

J’en arrive au dernier de la liste. Le nouvel Angyo Onshi, un Seinen manga de 17 tomes débuté en 2001 au japon. L’auteur narre les aventures de Mun-su un agent de l’ex royaume de Jushin chargé de maintenir l’ordre dans  les provinces éloignées d’une Corée fantasmée. Il est accompagné par son fidèle garde du corps, une ravissante jeune femme aussi belle que redoutable au combat et de son écuyer qui lui est entièrement dévoué. Leur Némésis qui est le dernier gros Boss de cette rétrospective répond au nom d’Ajité. Mun-su le héro de l’aventure est un personnage charismatique et originale qui marque le lecteur de par son caractère bien trempé il fallait donc un antagoniste a sa hauteur pour lui tenir tête… Ajité remplie ce rôle a merveille. Il possède de multiples facettes et peut se montrer très doux et affectueux, débordant de gentillesse avec un amour profond pour la nature. Décri dans les premiers tomes comme un simple voyageur sans le sou errant sans but précis, son apparence met tout de suite en confiance. C’est pourtant un maître dans l’art de la tromperie et un illusionniste hors pair, avec lui il ne faut jamais se fié aux apparences. Car effectivement si Ajité peut inspiré la sympathie il n’en est pas moins un redoutable démon capable des pires crime imaginables… On ne sais pas réellement d’où il vient ni ce qu’il est, ce qui est sure c’est qu’il n’est pas humain, il se cache sous une enveloppe de jeune homme au trait simple et harmonieux et plus tard dans un flash back on le retrouve en tant que garçonnet frêle et binoclard parfois maladroit et mais en réalité c’est une véritable créature des enfers qui sommeille en lui. Il est très difficile d’essayer de décrire ce qu’il est réellement mais il est clairement sous entendu qu’il n’a rien de comparable a un homme normal, un monstre… un démon ou une créature extra terrestre… ? Nulle ne peut réellement le dire lui-même ne semble pas avoir la réponse. Il aurait été libéré de ces scellés par mégarde en échange de la réalisation d’un souhait inconscient demandé plusieurs années avant le début de l’histoire par… Mun-su

 

Ajité semble vouloir affranchir les hommes de leurs consciences et de la morale qui selon lui les bride et les empêche de vivrent pleinement leur existence. Son but est de fabriquer des hommes neufs en leurs faisant oublier tout manichéisme imposé par la société. Pour se faire après avoir pris le pouvoir sur le pays il promulgua une loi autorisant chacun a se faire justice lui-même lorsque le besoin de faire payer une part de son malheur a autrui se fait sentir (évidemment tout est mis en place dans le royaume pour pousser les gens a cette réaction)… Je vous laisse imaginez a quoi ressemblait le pays après ca… S’en est donc suivie une situation très paradoxale ou l’anarchie était permise mais de façon contrôlée et canalisée par les organes de l’Etat. Ajité a aussi une particularité en tant que boss c’est qu’il est très lié a Mun-su, on l’a vu plus haut avec cette histoire de voeux mais sans trop en dévoilé leur relation est très ambigu, un peu comme si la vie de l’un sans l’autre n’avait plus de sens c’est la raison pour laquelle même si il en a largement les capacité Ajité est incapable de faire directement du mal a Mun-su c’est pourquoi il agit plus sur son entourage… Pour faire simple c’est un peu comme une gonzesse jalouse de son ex petit copain qui viendrait foutre la merde dans son nouveau couple vous voyez le genre…  

 

D’ailleurs Ajité n’hésite pas a s’attirer les bonnes grâces des plus proches compagnons de Mun-su, les un après les autre de manière a l’isolé et a l’affaiblir indirectement. Il prend un malin plaisir a échafauder des plans aussi subtiles que machiavéliques pour faire plongé Mun-su dans un désespoir profond  … et il y parvient (une vrai garce je vous dis lol) d’où la fascination que l’on ressent envers lui… La manière dont cela est mit en scène et articulé au travers de dialogue profond et expressifs donne  au lecteur un spectacle époustouflant qui fait froid dans le dos… De plus il s’est se faire craindre et respecter par les plus coriace car n’oublions pas que c’est une créature du mal, Ajité possède des pouvoirs surnaturels ainsi il est capable de faire exploser ses ennemis simplement en prononcent le mot « Disparais » ! Une autre de ses nombreuses capacités est qu’il a la possibilité de ressusciter les morts et faire appels à d’abominables monstres anthropophages. Ajité est donc un personnage brumeux, énigmatique et mystérieux qui ne cesse de provoquer le doute et l’incertitude aussi bien pour le héros de l’histoire que chez le lecteur, il use de subterfuge et de mirage qui nous plonge dans la peur et la tourmente a tel point que l’on se sent déstabilisé a chacune de ses apparition... du grand art.

 

"Un homme libre est un homme sans contrainte, si tu te liberes de la malédiction de ta conscience tu connaitras la véritable liberté" Ajité

 

J’en termine en n’oubliant pas de préciser que ce top est purement subjectif et n’engage que moi. Le manga en générale regorgeant d’une source infinie de personnages tous plus impressionnants les un que les autres, loin de moi la prétention d’affirmer que ces 5 là sont les plus réussis de tous. Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout si vous y êtes parvenu, j’espère ne pas vous avoir trop saoulé mais vous divertir ne serait ce qu’un instant dans ce « petit » article, c’était le but… A plus ^_^

 

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 206,18 €
2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)