>
>
>
Halte aux idées reçues sur les geeks !
est à vous

Halte aux idées reçues sur les geeks !

Il est temps que la rébellion commence !
Signaler
Par Rockolarea - publié le
Image
S’il est une catégorie de la population occidentale qui a explosé ces dernières années, c’est bien celle des geeks.

En effet, et comme le montre très bien le graphique ci-dessous, le nombre de geeks vivants dans nos sociétés développées n’a cessé d’augmenter au cours de ces cinq décennies, évolution qui suit de très près celle de la l'avancée technologique.

Mais, et alors même qu’elle représente désormais une part conséquente et grandissante du corps social, cette catégorie reste année après année l’objet d’un nombre impressionnant de préjugés contre lesquels je me dois de m’offusquer, de m’inscrire en faux, de m’insurger, et de me révolter (si j’ai le temps).  Il est donc mon devoir de revenir, avec vous, sur les principales idées reçues proférées sur les geeks pour les analyser et en prouver la profonde ineptie.

Idée reçue n°1 : le geek est laid.

Dans un objectif clair de sensationnalisme, lui-même inscrit dans une course éhontée à l'audience (et ce au mépris du respect de la vérité), les médias occidentaux n’ont eu de cesse de donner une image méprisable, voire cruelle du geek, et ce depuis le début des années 1970. L’auditoire de médias suscités se repaissant aisément et sans modération du lynchage public d'une frange entière de la population, il n’est donc pas étonnant que l’image populaire du geek moderne se partage entre le Bill Gates pré-pubère et l’obèse boutonneux suintant l’huile de pizza.

Alors bien sûr je ne chercherai pas à prouver que tous les geeks sont des éphèbes car je ne saurai voir cette méticuleuse analyse sociale entachée du sceau infâmant du mensonge.  Il faut bien avouer que certains membres de la caste des geek semblent n’être que l'affreuse engeance d'un Michael Jackson en fin de parcours et d’un Carlos après trois mois de régime à la graisse de porc. Je vais donc simplement vous proposer quelques exemples de geeks célèbres que l’on pourrait universellement reconnaître comme attirants. Je prouve ainsi par l’absurde que non, tous les geeks ne sont pas laids.

Idée reçue n°2 : le geek n'a jamais de copine.

C'est une idée très répandue que celle qui consiste à dire que les geeks ne s'intéressent absolument pas au sexe féminin, qu'ils contentent parfaitement leurs besoins par l’autosatisfaction devant des épisodes de Sailor Moon. Là encore la vérité est tout autre. Je commencerai en rappelant que les geeks sont avant tout des êtres humains. Ils sont donc munis comme tous leurs congénères de duos testiculaires standards, d’usage s et de formes variable scertes, mais qui n'en produisent pas moins une quantité suffisante d'hormones pour réveiller l'instinct de reproduction inscrit au plus profond de chacun de nous. Cet instinct réveillé, la quête d'un partenaire de reproduction se fait alors aussi pressante que chez n’importe quel individu appartenant à notre espèce. Seule une certaine inclination à la retenue sociale empêche parfois le geek de l’exprimer pleinement. En outre, cette quête n'est pas vouée à l'échec comme j’en entends certains déjà le clamer devant leur écran.  J'en prendrai pour preuve ce blog féminin où de jeunes humaines partagent leurs expériences de vie conjugale avec un geek.

Idée reçue  n°3 : il n'existe pas de femmes geeks.

Si.

Idée reçue n°4 : le geek n'a pas de vie sociale.

Le geek est trop souvent comparé à un animal vivant reclus dans sa tanière, n'en sortant que pour se sustenter, uriner et déféquer. Bien sûr, cela est faux (pour ceux qui en douteraient). En effet, il ne faut pas oublier que le geek doit exercer une activité professionnelle pour, de son sang et sa sueur, gagner l'argent qui lui permettra d'assouvir sa passion inextinguible pour la technologie, les strings officiels de Star Wars et le jeu vidéo. Dans son milieu professionnel, le geek est se doit alors d'interagir avec ses pairs, et ce dans un langage qui leur soit intelligible. Il se voit donc mis continuellement dans une situation de socialisation. Certains d’entre eux socialisent même de leur propre chef, en choisissant d'aller acheter leur matériel informatique en magasin plutôt que sur la toile. Les plus courageux d'entre eux vont jusqu'à rencontrer les membres de leur équipe de Counter-Strike, expérience parfois traumatisante mais souvent libératoire. Je vous appelle donc à ne plus mépriser les geeks pour leurs difficultés à communiquer, mais plutôt à reconnaître l'héroïsme quotidien dont font preuve ces personnes qui, jour après jour, vont au-delà d'elles-mêmes.

Idée reçue n°5 : le geek parle principalement de sujets de geek.

Et comment ! C'est indéniable et très logique puisque la plupart des sujets de geek (jeu vidéo, série télévisées, matériel informatique, l'élevage de porcs en Bretagne) sont des thèmes éminemment intéressants et d'une utilité publique, certes peu reconnue, mais bien réelle. Nous sommes tout de même en train de polluer les nappes phréatiques de Bretagne et de souiller ses belles plages d'algues vertes  plus proches du mollard que du végétal, et sans personne ne s'insurge ! Plus sérieusement, toute personne normalement constituée aura une forte tendance à parler principalement des sujets qui le passionne, les geek inclus. Dans le cas contraire la personne considérée rentre immédiatement dans la catégorie non-enviable des CAM (chiant-à-mourir dans le langage de l’INSEE).  

Idée reçue n°6 : le geek passe la plupart de son temps à jouer.

Non (encore une fois), même s’il le voudrait surement. Comme je l'ai déjà précisé plus haut, l'activité professionnelle étant essentielle à la survie du geek, la plupart de son temps est dédiée à son travail. Cependant, nous rêvons tous (remarquez bien mon inclusion finale dans le groupe que je défends depuis le début de cet article, vous pourrez en déduire que je suis muni d’un duo testiculaire, que j'ai un travail et des sujets de conversation très orientés) d'un monde où Microsoft serait une ONG se donnant pour mission de libérer tous les geeks de leur charge de travail en leur fournissant les liquidités nécessaires à leur vie quotidienne et à l'assouvissement de leur passion.

Conclusion

J'espère vous avoir convaincu que l'image des geeks donnée par notre société est aussi fausse que la voix de Pete Doherty et qu'il faut que l'intolérance cesse immédiatement. En soutien à tous les geeks discriminés, je lancerai très prochainement la plateforme www.adopteungeek.com et je compte sur votre soutien et sur vos dons à tous dans cette initiative.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)