>
>
>
Pokémon, un jeu à la fois simple et compliqué.
est à vous

Pokémon, un jeu à la fois simple et compliqué.

Que pour les gamins ?
Signaler
Par jambon1erprix - publié le
Image
Ah Pokémon, que de souvenirs ! Combien d’heures ai-je passées avec mes potes dans la cour de récré à faire des combats et des échanges ? Combien de Pokémon ai-je attrapés et entrainés ? Mais pourquoi se succès ? Si vous ne connaissez pas grand chose sur cette série, cet article est fait pour vous !

Qu’est-ce que c’est ?

Rappelons d’abord les bases. Les jeux Pokémon sont des RPGs japonais développés par Game Freak et édités par Nintendo. Le joueur contrôle un enfant/adolescent qui part à l’aventure dans le monde de Kanto afin de capturer des petits monstres appelés « Pokémon » (dis moi pas que c’est pas vrai). Son rêve est de devenir un Maître Pokémon. Lors des premières versions (Bleu, Rouge et Verte), 151 Pokémon étaient disponibles et  bien sûr  le challenge était, et est toujours, de tous les attrapés. Aujourd’hui on en est à la 5ème génération et le nombre total de monstres est de 649.

A chaque sortie, le jeu est disponible en deux versions (dans l’ordre chronologique : bleu/rouge, or/argent, rubis/saphir, diamant/perle et blanc/noir). Chaque version contient le même jeu, à une petite différence près : certains Pokémon se trouvent uniquement sur une version et sont introuvables sur l'autre. Ainsi, pour tous les posséder on est obligé de faire des échanges avec ses amis possédant l’autre version.

 

La genèse

Satoshi Tajiri est l’homme à l’origine de ces petites bestioles. Sa passion : la collection d’insectes. Etant fan de jeux vidéo, il créa le magasine de jeux Game Freak. Comme l’explique si bien TigerSuplex dans son dossier, le cable link de la Game Boy fut pour lui une « révélation », il imagina des insectes rampant le long du câble : Pokémon est né. Satoshi  appela son entreprise Game Freak, comme son magasine.

 

Les bases du système de jeu

Le jeu est basé sur deux choses primordiales.

- la première est le coté « collectionnite », attraper tous ces petits monstres est difficile, il faut faire des recherches car les Pokémon n’apparaissent pas tous au même endroit. Les rencontres avec ceux-ci se font en général aléatoirement.

A chaque pas dans les hautes herbes, une créature peut surgir. Mais on peut en trouver aussi sur l’eau ou dans les cavernes.

  

Le personnage le plus en haut de l’image est dans les hautes herbes (Pokémon bleu)

 

- le deuxième pilier central du jeu est l'entrainement. Les Pokémone s'améliorent en combatant d'autres "Pocket Monsters". Il existe un système d’expérience classique : à la fin de chaque combat, les Pokémon non KO reçoivent des Xp.  Le niveau d’un Pokémon va de 1 à 100.

 

Le système de combat

Pokémon utilise un système simple mais très efficace. Dès que l’on croise un Pokémon ou le regard d’un dresseur, un combat commence.

On a alors le choix entre 4 actions : utiliser une capacité pour attaquer le Pokémon adverse, changer de Pokémon, utiliser un objet, ou fuir.

    

Il est possible pour chaque monstre de connaître 4 attaques simultanément, il faut donc choisir précisément. Ces capacités se divisent en deux catégories : les CT (capsules techniques) qui une fois apprises à un Pokémon disparaissent,  et les CS (capsules secrètes) que l’on garde tout au long de l’aventure. Ces CS permettent aussi d’agir un peu avec le décor : on peut ainsi Voler d’une ville à une autre, Couper un arbuste ou naviguer sur l’eau (Surf).

Chaque Pokémon possède 1 ou 2 types comme eau, feu ou psy. Ces types déterminent les forces et faiblesses d’un Pokémon selon le système du « pierre-feuille-ciseaux » : l’eau bat le feu, le feu bat la glace etc…

Toutes les attaques sont reliées à un type, le type d’une attaque peut être différent du type de Pokémon mais si les deux types correspondent la puissance de l’attaque augmente de 50%.

Autre détail important, les attaques peuvent être soit physiques, soit spéciales. Quand elles sont physiques, le calcul des dégâts subis par le Pokémon attaqué prend en compte sa statistique de défense et la statistique de l’attaquant ; quand elles sont spéciales ont se basent sur l’attaque spéciale et la défense spéciale d’un Pokémon.

 

La capture

Les Pokémon sauvages (et oui on ne vole pas les Pokémon des PNJ) peuvent être capturé avec des objets spéciaux appelés Pokéballs. Il existe également plusieurs sortes de ball, la plupart possède des caractéristiques particulières. Evidement lorsque l’on lance une ball, on n’est pas sur de réussir à capturer le Pokémon, si l’on rate on passe son tour. Les Pokémon sont caractérisés par un nombre allant jusqu'à 255, c’est le taux de capture.

Voici les principales balls :

                - Poké Ball : ball classique

                - Super Ball : légèrement plus efficace que la Poké Ball

                - Hyper Ball : encore plus efficace

                - Master Ball : la ball suprême, elle permet de capturer un Pokémon à coup sur (elle n’existe qu’en un seul exemplaire par jeu).

Pour augmenter ses chances de captures, il faut d’abord affaiblir la vie du Pokémon. De plus, une attaque changeant le statut d’un Pokémon augmente le taux de capture (endormi ou paralysé par exemple).

 

Pokémon, un jeu simple ?

De prime abord, Pokémon apparait comme un jeu simple qui n’impose pas de beaucoup réfléchir pour gagner un combat par exemple. Ce n’est pas forcément vrai. Les joueurs de hauts niveaux mettent en place des tactiques et utilisent des techniques très spéciales.

D’abord les Pokémon de chaque espèce sont différents en termes de statistique, en gros deux pikachu trouvés dans la nature seront différents. Les IV, ou individual values, sont des valeurs numériques définies pour chaque statistique d'un Pokémon donné. Ils sont générés aléatoirement à la rencontre de tout Pokémon et ne peuvent pas être modifiés. Les IV sont une sorte d’échelle de statistique : plus l’IV est élevée, plus la stat est élevée.

Autre caractéristique importante : les EV ou effort value permettent une augmentation des caractéristiques d’un monstre, ce sont des sortes de bonus. Pour gagner des EV il faut combattre des Pokémon. Chaque Pokémon battu apporte des EV.

Pour la suite, le plus simple est de prendre un exemple.

Si je bas un Bulbizarre, je gagne un EV en attaque spéciale. Tandis que si je bas un Papilusion, je gagne 2 EV en attaque spéciale et 1 en défense spéciale.

Un Pokémon ne peut avoir au maximum que 255 EV par stat et 510 EV au total, ce qui veut dire que c’est donc au dresseur de bien les répartir. Ce qui n’arrange pas les choses, c’est que ces EV sont des valeurs cachés, donc pour pouvoir tout retenir la meilleure solution reste celle du papier/crayon !  

 

Conclusion

Pokémon est un jeu que j’ai beaucoup apprécié quand j’étais gamin. A l’époque je n’imaginais pas que ce jeu était si complexe dans le domaine de l’entrainement de nos petites bêtes. Si  certains pensent que Pokémon et un jeu fait pour les plus petits, qu’ils aillent voir les tournois Pokémon ou qu’ils se rendent sur les forums de passionnés : ils seront confrontés à un jargon de connaisseur (STAB, Staller, Sweeper, Bulky ou Set-up). Pokémon c’est compliqué et seul les vrais le savent ! 

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,78 €
7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)