est à vous

Pirates !

Histoires croisées de Microsoft, Apple et Xerox
Signaler
Par Rockolarea - publié le
Image
Comme le sous-titre de cet article vous l’aura peut-être indiqué, je ne traiterais pas ici de la fameuse publicité pour Tipiac, ni de Pirates des Caraïbes 4 (pauvre cinéma...), ni de la situation du commerce maritime en Somalie, ni même du jeu mythique de Sid Meier.

Non, mon propos sera ici de m'élever contre la théorie diffamante, et malheureusement répandue, selon laquelle le grand méchant Microsoft et son créateur Bill Gates, aurait volé l'idée de l'interface graphique à Apple Computers et à son fondateur Steve Jobs, l'empêchant ainsi de devenir la plus grande société au monde et empêchant un Steve Jobs anéanti d'atteindre le sommet du classement du Forbes.

Pour ceux qui étaient trop jeunes pour avoir connu les ordinateurs (encore appelés à l’époque supercalculateurs), voici un petit aperçu de ce que vous pouviez voir sur votre écran.

 Vous l’aurez compris, l’interface graphique fut donc une révolution et elle n’a cessé d’évoluer et de progresser pour aboutir à la symphonie d’icônes, d’images et de couleurs que projettent les LCD actuels dans nos cônes rétiniens affamés.

Le concept d'interface graphique est aujourd'hui plus connu sous le doux nom de système d'exploitation dont les plus grands représentants sont Windows, Mac OS et Linux. C'est ainsi grâce à ce principe de système d’exploitation que notre Jacques Chirac pu s’émerveiller des mouvements de flèche suivants ceux qu’il imprimait à son désormais célèbre mulot.  Le système d’exploitation est également ce qui vous permet de créer des dossiers et sous-dossiers pour y rangez vos documents, ce qui permet au parent d’exposer le premier vomi de leur bébé sur Facebook et par la-même, ce qui permet aux biologistes de créer des PowerPoint sur l’accouplement des tortues à double pénis du Panama.  

Ce concept, qui apparaît aussi naturel que l’obésité infantile, pouvait paraître burlesque dans les années 1980. En effet, à cette période sombre de l'aventure humaine, les idées de bon goût et d'ergonomie étaient quasiment inexistantes. Replaçons-nous dans le contexte: 

 

C'est donc au commencement de ces années abandonnées des dieux que Steve Jobs et Bill Gates décident de se lancer dans la grande aventure de l'informatique. Nos deux héros n'ont qu'une idée en tête, détrôner le mastodonte de l'époque : IBM (déjà connu sous le sobriquet de Big Brother). Steve Jobs commence tout simplement par développer l’Apple 1 dans son garage, le premier ordinateur personnel (aka personal computer, aka PC... vous suivez ?). Celui-ci connaîtra un franc succès et lui permettra de fonder Apple Computers, société bien connue de nos contemporains. De son côté, Bill Gates s'attache à créer un langage informatique pour les premier ordinateurs d'entreprise, qui tiennent sur un bureau depuis peu.

Très vite, les deux lascars se rendent compte qu'il faut évoluer rapidement, et arrivent à la même conclusion. La manière la plus rapide de faire est de s'approprier les meilleures idées des autres. C'est dans cet esprit que Steve Jobs crée le drapeau qui flottera sur le QG de sa compagnie pendant toutes les années 80et que vous pouvez voir en tête de cet article.

L'idée à copier, il la trouvera du côté de chez Xerox (la blague est en gras, merci de rire). En effet, deux des employés de cette entreprise qui  à l'époque fonctionne encore du toner (bis), créent ce qui est considéré comme la première interface graphique, accompagnée de la première souris et qu'on appellera par la suite Unix.

Unix est affreusement moche, incompréhensible, mais révolutionnaire. Malheureusement, quand ces deux visionnaires présenteront le fruit de leur recherche à la direction de l'entreprise, cette dernière leur rie au nez, loin d'imaginer la machine à dollars qu'ils ont sous les yeux. Steve Jobs, ayant eu vent de cette affaire, se paye d’une petite visite aux deux malheureux collaborateurs de Xerox et les convainc de rejoindre son navire. C'est ainsi qu'Apple dérobe l'idée d'interface graphique à Xerox.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Bill Gates à lui bien du mal à faire décoller Microsoft, humble PME de la Silicon Valley. Pour se développer, il décide de travailler pour plus les plus grands du secteur et de le leur devenir indispensable pour ainsi mieux les contrôler. Apple étant alors l'un de ceux-là, il contacte Steve Jobs et lui propose de développer des applications pour ce qui sera Mac OS 1, la première itération de l’interface graphique d’Apple fraîchement dérobée à Xerox. La plus fameuse des ces "applications" s'appellera Windows...

Ainsi, lors de la cérémonie de présentation du célèbre Macintosh, au moment même ou Steve Jobs appelle Bill Gates sur la scène et  présente Microsoft comme une société amie et développant pour Apple, ses ingénieurs sont en train de déballer avec stupeur les premiers ordinateurs NEC équipés du tout premier système d'exploitation de Microsoft, et en couleurs s'il-vous-plaît!

 

S'en suit alors un dialogue resté dans l'histoire :

"You took our staff Bill."

"Yes Steve, but I made it better."

S’en suit également et logiquement un profond divorce entre les deux compagnies qui atteint aujourd'hui son paroxysme.

Quelles conclusions peut-on tirer de toute cette histoire ? Que les Mac addicts sont de fieffés menteurs qui diabolisent en permanence les pauvres utilisateurs de PC ou bien que les adorateurs de Microsoft devraient avoir honte d'acheter les produits d'une compagnie fondée sur le plagia et la tromperie ?

La vraie conclusion est que la guerre entre les utilisateurs de PC et de Mac, entre les fans d'Apple et de Microsoft est une guerre fratricide. D'abord parce que le premier véritable ordinateur personnel (PC) a été pensé par Steve Jobs et que les Mac actuels sont toujours bel et bien des ordinateurs personnels. Ensuite, parce que l'idée fondatrice de l'informatique actuelle, qui est celle de permettre à toute personne d'utiliser facilement son propre ordinateur n'est à mettre ni sur le compte d'Apple ni sur celui de Microsoft mais bien sur celui de Xerox (se sont bien fait niquer dis-donc, et dire qu'ils sont en train de couler...).  Alors, que les Mac addicts arrêtent de considérer les utilisateurs de PC comme des nerds sans aucun goût, et que les utilisateurs de PC ne regardent plus les utilisateurs de Mac comme des abrutis n'y connaissant rien à l'informatique !

Alors, chers amis fans de Macs, et chers confrères PC, faisons la paix. Etant moi-même un fervent défenseur des PC je propose de faire le premier pas en avouant qu’il m’arrive parfois de jouer sur iPhone… Si vous compris cet article, vous ne me jetterez pas la première pierre.

Tous mes autres articles sur mon blog.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)