est à vous

La Rédemption Morriconnienne

La B.O de Red Dead sort victorieuse des VGAs. Pourquoi?
Signaler
Par Boulette Time - publié le
Image
Sélectionné par la rédaction

Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog.

L'OST de Red Dead Redemption nous transporte sur les pistes poussiéreuses de l'Ouest, dans le sillage sablonneux d'Ennio Morricone.

Red Dead Redemption vient de remporter le Video Game Award du meilleur jeu, de la meilleure chanson originale et de la meilleure chanson originale pour un jeu, avec Far Away, de José Gonzales. Evidemment. Personne n'a oublié la première chevauchée dans les vallons ocres et coupants du Mexique. Le soleil se couche, tourne à l'écarlate. Quelques notes terreuses de guitare résonnent entre les amas rocheux, puis... la voix. Caverneuse, mélancolique, rude. José Gonzales laisse échapper une pépite country folk, dans cette vision magistrale du « poor lonesome cowboy ».

Chez Rockstar, on est coutumier de la compilation vorace de morceaux plus ou moins reconnus et toujours pertinents quant à l'ambiance de leurs jeux. Les inoubliables stations de radios de GTA dépeignent d'ailleurs quelque chose du dédale urbain, des strates métropolitaines. Pour Red Dead il est vite apparu que des chansons bien connues ne colleraient pas, d'autant que le jeu se déroule au début du XXe, bien avant l'émergence de la toute puissante industrie du disque.

Ivan Pavlovich, le superviseur des B.O chez Rockstar, a été approché par le manager du collectif instrumental Friends of Dean Martinez. Quelque part entre country moderne, rockabilly psychédélique et blues râpeux, Friends of Dean Martinez se rapproche de Calexico (certains membres officient d'ailleurs dans les deux groupes). C'est un collectif à géométrie variable, signé sur le très réputé label Sub Pop Records. Ci-après, un extrait de leurs travaux pré-Red Dead, la reprise du Summertime de Gershwin, version désert et serpent à sonnette.

Chefs de file de Friends of Dean Martinez, Bill Helm et Woody Jackson ont écrit plus de 14 heures de musiques sur 15 mois pour le dernier né de Rockstar. Les deux musiciens ont travaillé pour le cinéma, avec des participations à la BO de Fast Food Nation et de Ocean's 13. Totalement novices dans l'exercice de la composition vidéoludique, ils ont beaucoup expérimenté pour ce projet gargantuesque.

Les premiers mois, il s'agissait plus d'essayer des choses, d'improviser, voir comment cela pourrait fonctionner avec tel ou tel musicien. De grosses jams sessions ont été organisées, avec comme on peut l'imaginer, beaucoup de pistes non exploitées. Chaque musicien a donné son interprétation des thèmes du jeu. « Quand on enregistrait des cuivres, j'ai donné au trompettiste Mike Bolger quelques références. Il est revenu avec des parties de cuivre orchestrées pour tout le monde [...] C'était très créatif et ouvert. » explique Woody Jackson dans les colonnes du Guardian.

Pour répondre aux besoins spécifiques du jeu vidéo, c'est-à-dire son caractère sans ruptures, « seamless », Helm et Jackson se sont imposés une norme drastique : tout est composé en la mineur, à un tempo de 130 battements par minutes. Malgré cette contrainte forte, les compositions se muent d'un environnement à l'autre. Les notes suspendues de pianos, les sifflements tranquilles, les sons échappés d'un harmonica dans les plaines de New Austin, laissent place aux trompettes tourmentées et aux maracas au Mexique. La soundtrack foisonne de sons inextricables, de basses louvoyantes, de percussions galopantes, de mélodies épiques. « J'ai même utilisé un battement de cœur. Nous avons eu un bébé et j'ai enregistré le battement de cœur comme une batterie. Les gens de l'hôpital ont pensé que j'étais fou. J'enregistrais avec mon iPhone, en disant ‘repassez le scanner sur cet estomac à nouveau' » explique Jackson.

Une chose est sûre, c'est que mon cœur et tout le reste, ont été transportés par ce thème, "Born Onto Trouble". Certes, il n'y a pas toute la démesure tragique du "Man with an harmonica" de Morricone, ou l'allant du "Main title" de Bernstein pour les Sept Mercenaires, mais cette BO demeure en tous points remarquable.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
13 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (13)