est à vous

Une opération à processeur ouvert

Comment j'ai sauvé Peppa Pig
Signaler
Par Dopamine - publié le
Image
C'est l'heure du début du rituel. Mon fils a droit à son quart d'heure quotidien de dessins animés. J'insère donc dans la PS3 le disque de Peppa Pig (une grande fresque humaniste sur la vie d'une famille de cochons). Je laisse la PS3 sur le dashboard en attendant qu'il ait terminé son bain.

Le drame

Retour des ablutions, l'enfant prodigue s'installe sur le canapé.

Damned. La PS3 sans aucun signe avant coureur ni aucune demande s'est mise en veille. Mais quelque chose cloche au royaume de la HD. La LED rouge clignotte. Je n'aime pas ça. Pas du tout. J'appuie sur la touche de mise en route, et la LED passe au rouge continu. En veille. En vrai veille. Tentative de redémarrage, LED jaune, trois bip, puis LED rouge clignottante. Impossible de sortir de DVD et de le passer sur une autre machine, mon fils commence à s'impatienter. Les cinq minutes suivantes n'auront rien donné de mieux. Pendant les 5 jours qui suivirent, mon fils me demanda invariablement le DVD de Peppa Pig "dans la machine cassée". CInq jours, c'est le délai qu'il m'aura fallu pour prendre quelques renseignements aussi bien aurpès de quelques amis que sur le net.

Mon problème est identifié comme étant un YLOD. Un Yellow Led Of Death. A l'instar du RROD de la 360. Un Red Ring Of Death. Il serait du à une surchauffe des processeurs centraux de la machine. Je suis dubitatif. Ma PS3 est assez rarement allumée pour jouer, elle me sert principalement de média center et de lecteur Blue Ray et elle chauffe donc rarement pendant des heures sur les jeux gourmands. Que les consoles de mes amis allumées 12H/24 et dans des atmosphères poussiéreuses lâchent je le comprend. Mais la mienne sert peu, chauffe peu dans un espace ventilé (j'ai créé un courant d'air grâce à des ventilos USB) et je l'ai ouverte tous les ans à la fin de la garantie pour la nettoyer. Elle a toujours été nickel. Quasi pas un pet de poussière !

Mais bon. Le problème est là. Et puisque il ne me sert à rien d'avoir un tas de silice et de plastoc inerte je décide d'ouvrir la bête et de tenter une réparation. Le principe est de désosser totalement la machine pour accéder à son coeur. Nettoyer les processeurs de la pâte thermique en contact avec les dissipateurs, chauffer les dits processeurs de part et d'autre de la carte mère, puis remonter le tout en augmentant un peu la pression exercée par les dissipateurs sur les processeurs. Je ne vais pas ici vous faire un descriptif pas à pas de la méthode, mais juste vous raconter mon vécu. Si vous voulez des guides il en existe pléthore et même en français.

Trauma center sur PS3

Deux amis me donnent un coup de main. On commence le démontage pas à pas, étape par étape. Première chose, virer le capot supérieur pour accéder aux vis qui maintiennent la coque. La vis se trouve sur le côté et c'est une Torx taille 10. La seule qui soit un peu spécifique et pénible à trouver. Le torx n'étant pas un format aussi conventionnel que le cruciforme bien sûr. Mais je suis outillé, tout va bien. Le capoty supérieur s'enlève en douceur avec quelques bruits de craquement. Le plastique se tords légèrement pour que les attachent sortent de leurs ergots, mais rien ne casse, on fait ça en douceur. Voici enfin les entrailles de la bête !

A droite, le lecteur Blue Ray, à gauche l'alim et juste devant le lecteur de cartes qui surmonte la carte Bluetooth et WiFi. On démonte tout ça en prennant soin de déconnecter toutes les nappes et de classer les vis en fonction de leur taille dans des ramequins séparés. Quelques notes sont prises sur des photos pour être sûrs de ne rien oublier au remontage. La PS3 est en fait un vrai mécano d'éléments séparés qui s'emboîtent sur le dessus de la carte mère. Le plus difficile étant de retirer délicatement toutes les nappes de connexion. Le systèmes de fixation varient légèrement, mais rien d'insurmontable pour quelqu'un de cortiqué. Nous voici enfin au contact de la carte mère prise en sandwich entre deux plaques métalliques. Il faut l'extraire de la partie basse de la coque (simplement en la basculant), puis dégager le ventilateur du dissipateur, et enfin le dissipateur lui même. Le ventilateur est énorme ! Je l'ai vu en photos, mais il faut vraiment l'avoir en mains pour réaliser ! Puis les plaques métalliques son séparées avec douceur et on se retrouve avec une carte mère PS3 à nue dévolant les courbes de ses deux processeurs centraux. Je constate avec joie, mais aussi appréhension que la pâte thermique sur les proc est en excellent état. Joie parce que cela signifie qu'elle n'a pas trop chauffé, appréhension parce que si elle n'a pas trop chauffé pourquoi ce serait une panne de surchauffe ?

Nous arrivons à l'étape "rigolote" de l'opération. Il faut chauffer les zones qui concernent les processeurs à 350-400 C°. Pour refaire les soudures. Ce stade nécessite quelques explications. Pour cela mettons nous en situation (oui, comme Eric et Ramzi).

Pour bien braser, bien mouiller

Oui, c'est un sous titre obscur... Restez si vous voulez le comprendre.

Une carte mère est fabriquée avec une technique appelée le composant monté en surface. Par extension, un CMS est un type de composant qui se prête à cette technique de montage. En l'occurrence, les processeurs et autres composants très plats et non transperçants pour la plaque électronique. Cela permet d'utiliser les deux côtés du circuit imprimé. Mais attention, tous les montages ne peuvent être réalisés uniquement en utilisant des CMS. Dans le cas de la PS3, on trouve également d'autres composants sur la carte mère bien plus volumineux et dits traditionnels. C'est le cas des différents connecteurs de sortie vidéo par exemple. Ces derniers doivent avoir une résistance aux manipulations et à l'arrachement bien supérieures aux processeurs (c'est une évidence) et donc bénéficier d'un ancrage plus performant. Dans le cas donc d'un montage mixte, les composants sont fixés à la plaque grâce à un point de colle, puis soudés en passant au dessus d'une vague d'étain en fusion. Ce dernier va souder tous les composants par capillarité. C'est la technique dite du brasage à la vague. C'est un brasage dit tendre dont la traduction anglaise est "soldering". C'est une précision importante car cette technique utilise des températures avoisinant les 450 C°, contrairement au brasage dur qui dépasse les 600C°. Vous verrez un peu plus tard pourquoi.

Pour braser, il faut utiliser trois propriétés physico chimiques :

- La capillarité

- Le mouillage

- La diffusion

La capillarité, est le phénomène qui fait qu'un liquide mis en contact avec un solide étroit est "aspiré" par ce dernier. C'est le principe d'une éponge, d'un buvard ou, dans le cas qui nous concerne, de l'étain en fusion et des petits orifices de la plaque.

Le mouillage est le phénomène qui nous intéresse le plus pour les pannes de la PS3. Le mouillage, c'est la capacité d'un liquide (ici l'étain) à s'étaler sur une surface. Lorsque le mouillage est total, le liquide s'étale complètement, lorsqu'il est partiel, il se forme une goutte pareille à celles formés par la rosée sur les feuilles d'herbe. La mouillabilité est améliorée par l'utilisation de flux décapants spécifiques aux métaux de base.

Enfin, la diffusion désigne la tendance naturelle d'un système à rendre homogènes les concentrations des espèces métalliques ou chimiques en son sein (c'est la définition de Wikipédia, je la trouve très claire et je la reprend donc en citation).

Coup de chaud

La théorie la plus répandue concernant les pannes de PS3 (outre les soucis de lecteurs blue ray) est que la surchauffe des processeurs ou même la chauffe tout court, altère la qualité des brasures. En chauffant, la brasure va perdre ses propriétés mouillantes et finir par perler. Le contact est donc rompu, la machine se met en erreur dès qu'elle démarre.

La solution est donc premièrement de veiller à refroidir au mieux la machine et donc, à utiliser de la bonne pâte thermique entre les processeurs et le dissipateur et à veiller à ce que la console soit nettoyée régulièrement. C'est ce que j'ai fait en la démontant et en changeant a pâte. Cependant avant de mettre la pâte, il faut refaire de la brasure de CMS à la maison. Et sans four, comment monter le processeur et ses pattes à 450 C° ?

Avec un pistolet thermique normalement utilisé pour décaper ! Idéalement, ce dernier doit bénéficier d'une température régulée pour viser les 450C° du brasage tendre. Avant cela, il faut aussi augmenter le pouvoir mouillant du métal en ajoutant du flux. Il est vendu en tube (pour une douzaine d'euros) avec un applicateur façon feutre. En tapissant certaines zones stratégiques, la réparation sera pérène. Autrement, vous risquez de vous retrouver avec le même problème à plus ou moins moyen terme. Me voici donc en train de chauffer ma carte mère en faisant de petits cercles à 3cm de la surface à l'aide du pistolet thermique à LED. Ceci sur les deux faces et en respectant un temps de refroidissement de 15 min sans toucher la carte mère.

Et ils vécurent heureux...

J'étais pessimiste pour ma machine. D'abord celle d'un pote n'a pas refonctionnée avec cette technique. Mais je pense que je n'ai pas osé la chauffer assez pour refaire ces soudures (je n'avais pas compris les principes en jeu). Ensuite, je l'ai trouvée très propre alors que celle de mon ami avait visiblement bien chauffée. Donc, après une bonne demi heure de remontage soigneux et sans remettre le capot, tentative de démarrage en appuyant directement sur la touche "eject". Au moins, si elle ne fonctionne que 5 secondes, on aura récupéré Peppa Pig :-) !

Bip pfffuiiiiiT Le DVD sort du lecteur, la belle (je ne l'ai jamais trouvée aussi magnifique) LED verte s'allume !!! Ma console refonctionne ! Je l'ai depuis laissée allumée toute la nuit à faire des calculs (Life with playstation...) et elle ne bronche pas ! Ma machine est une première génération. Elle est compatible PS2, PS1 possède un lecteur de cartes, 4 ports USB en façade. Bref, un console devenue rare aujourd'hui. Et pour cause, elle a été achetée à minuit le jour sa sa sortie. Je suis donc particulièrement heureux de la retrouver en état de marche.

Allez c'est fête aujourd'hui mon garçon ! Tous les épisodes de Peppa Pig ;-)

 

Cet article a été écrit avec la précieuse aide de wikipédia. J'ai volontairement allégé les explications techniques sur le brasage et les CMS. Si vous voulez les consulter de façon plus approfondie :

- Brasage

- CMS

Voici un guide complet et en français de réparation de YLOD. Vous trouverez également facilement de nombreuses vidéos, notament d'application de flux préalable au chauffage.

Cet article et d'autres sur mon Blog Parallaxe

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)