>
>
>
Alan Wake: compte-rendu de partie (spoilers)
est à vous

Alan Wake: compte-rendu de partie (spoilers)

Signaler
Par Neuro - publié le
Image
Les notes qui suivent retracent mes impressions durant le premier run d'Alan Wake, et ont été prises sur le vif. J'essaye en toute humilité de rendre compte de mon expérience de jeu, avec un point de vue évidemment subjectif, parfois elliptique.

Episode 1

Je crois que je deviens complètement cinglé.
Je suis venu pour me reposer, et je tombe sur un village à la Twin Peaks.
Les habitants de Bright Falls ont l'air de cacher quelque chose, et cette clinique sur la colline semble abriter bien des mystères. Alice fait comme si tout allait bien, elle a loué un chalet perdu dans la montagne.

J'ai besoin de dormir et d'oublier, personne ne comprend la vie d'un écrivain. 2 ans que j'ai rien écrit, et mon agent ne me lâche pas. Bordel ils pigent pas que ce sont les histoires qui viennent à moi? En attendant, les cauchemars ne me lâchent pas, je me demande si c'est pas ma vie que je rêve.
Hier on s'est engueulé avec Alice, tout se bouscule dans ma tête, mais POURQUOI ELLE A RAMENE CETTE PUTAIN DE MACHINE A ECRIRE?

Je me suis réveillé dans la bagnole, j'ai eu un accident. Je vois des lumières au loin, il faut que je prévienne les secours. Cette forêt est absurde, il n'y a que des corbeaux. J'ai peur de m'éloigner du sentier, je serre ma lampe torche et un flingue (putain un flingue). Je retrouve des pages de manuscrit ça et là, ça raconte des trucs qui se sont déjà passé. A chaque fois que je fais deux mètres entre les arbres, j'ai l'impression que quelque chose va me tomber dessus.

J'ai atteint la station-service finalement.
J'ai vu des choses que je n'aurais pas dû voir.
Des choses qui devraient rester dans les livres que j'écris.

La dame du restaurant avait raison.

Il faut que je tire au clair certains trucs. Mon esprit est embrouillé. Je ne peux faire confiance à personne ici. Je dois appeler mon agent, sinon les flics vont vouloir me boucler.

Alice à disparu, et le chalet n'existe pas.

 

 

Episode 2

Barry, mon agent, est arrivé pour m'extirper du commissariat. Un inconnu m'a téléphoné, me disant qu'il détenait Alice. Il me propose un rendez-vous à Lover's Peak, un coin perdu au milieu du massif montagneux. Barry m'accompagne pour voir le garde forestier, en espérant qu'il nous donnera un plan, voire des infos. En chemin, je raconte à Barry tout ce qui s'est passé, mais il me prend pour un fou, et il a peut être bien raison. Nous arrivons dans une petite maison, pas loin de Lover's Peak, et vu que le ravisseur m'a dit de me pointer seul, je laisse Barry. Un sentier serpente vers les hauteurs, je dois l'emprunter à pied. Encore la forêt. Je trouve un manuscrit annonçant la mort prochaine du garde forestier. Ca ne manque pas, et des hordes de bûcherons fantomatiques m'assaillent. Je fuis les ténèbres comme je le peux, et je suis proche de perdre tout espoir lorsqu'un homme surgit. Cet homme je l'ai rencontré sur le ferry à mon arrivée ici. Après une lutte acharnée entre ombre et lumière, il abat la dernière forme obscure  au moment où la pile de ma lampe rend l'âme.

Cet homme exige un manuscrit complet contre Alice.

Je n'ai rien mangé depuis des jours. Le café m'aide à tenir mais le manque de sommeil se fait sentir, et perturbe ma lucidité. Barry me croit fou, mais il change un peu d'avis lorsqu'il m'appelle, en prétendant que la maison est cernée par des nuées de corbeaux. Vite, je redescends pour l'aider, il me reste quelques fusées et un pistolet d'alarme. En arrivant sur place, les nuées criardes s'abattent sur moi sans répit, et j'ai bien du mal à les repousser en brandissant des fusées lumineuses.

Barry ouvre enfin la porte. Ses yeux en disent long. Des tas de questions restent en suspens.

La lumière semble être la clé.

 

 

Episode 3

Barry a fait des recherches: il semblerait que l'île ait existé il y a longtemps, mais qu'une éruption du volcan souterrain l'a fait disparaître. L'île et son chalet abritait autrefois Thomas Zane, écrivain lui aussi.  J'apprends que Zane a eu une romance avec une certaine Barbara Jagger. Après tout, un écrivain se doit d'avoir une muse, réelle ou pas. Je crois que c'est lui que j'entends dans mes cauchemars, comme une sorte de lumière divine.

Rose, la serveuse du restaurant, m'appelle en me disant qu'elle a le manuscrit. Avec Barry, nous nous rendons à son mobile home. Elle a une voix vaporeuse, le café qu'elle nous sert est dégueulasse...et me fait sombrer.

Blackout.

Pendant ce temps suspendu, je me mets à cogiter: et si Alice n'existait pas? Elle a peur du noir : ne serait-elle qu'une métaphore à la con qui me fait courir vers cette lumière? Je n'ose pas y penser, j'espère me tromper.

Un agent du FBI, Nightintale, vient aux abords de chez Rose. Il dit vouloir me parler mais ouvre le feu! Je m'enfuis, ironie du sort, par la même forêt que je crains tant. Je cours à m'arracher les poumons, je me sens vivant. Les filcs ne sont pas de taille à lutter avec les Ombres, et se font mettre en pièces. Je repère l'antenne de radio, Pat Maine broadcaste une émission nocturne là-bas, et voulait m'interviewer. Sa voix me semble rassurante: c'est la seule qui ne soit pas distordue quand vient la nuit. Mais même là, ce psychopathe de Nightintale me retrouve, sortant son flingue avant de parler. Je fuis encore, jusqu'à une mine désaffectée. Cet endroit raconte l'Histoire de Bright Falls, qui corrobore les recherches de Barry. Des trucs se passent entre ce lac, ce volcan, et ces habitants. Je ne sais pas encore vers quel mythe me tourner: Lovecraft, King, Poe, les légendes Indiennes...

Alice m'appelle, me disant de coopérer, MAIS AVEC QUI BORDEL? Elle me dit que quelque chose à l'intérieur de moi lui fait peur. Bon, au moins, elle m'a appelé. Son ravisseur me fixe un autre rendez-vous, à Mirror Peak cette fois. Il ne me laisse pas le choix, sauf que je lui collerais une bastos s'il me promène encore. Le voyage est périlleux, ma torche se vide inlassablement, et les munitions sont comptées. Le dépôt ferroviaire est un enfer: les objets inanimés et la nature obéissent à l'Ombre Noire, je ne sais pas comment je fais pour leur survivre. A la télé, je me vois dans un documentaire entre deux émissions de Temps X. Je me trouve dans le chalet, écrivant et m'inspirant des poèmes de Zane. Ce dernier dit qu'une créature tentaculaire dort (vit?) sous le lac, et prend possession des corps à l'envi. Pourquoi ne le fait-elle pas avec moi? Une page du manuscrit me renseigne: les Possédés sont des coquilles vides remplies d'Ombre, mais pour une mission plus élaborée comme l'écrivain, l'Ombre a besoin de son esprit.

Une autre pensée me vient: si Barbara était (est?) la muse de Zane, est-il plausible qu'Alice soit le fruit de sa convoitise?

La route de Mirror Peak me conduit à une mine d'argent, dont les entrailles sont infestées d'Ombres. J'entends Alice qui m'appelle, mais des eaux glaciales nous séparent, et je la vois couler dans l'abîme.

Une page me dit que Nightintale me prend pour un certain Raymond Chandler. Je suis perdu, après tout, dans cette folie, il se pourrait fort que je souffre d'amnésie. C'est peut-être pour ça qu'Alice a peur de ce qu'il y a en moi. Plusieurs pages du manuscrit font état de la clinique du Dr Hartman. Il est possible que je ne sois qu'un patient rendu taré par un évènement atroce. Mais que valent mes souvenirs avec Alice dans ce cas? Notre appartement, les livres que j'ai écrits et qui m'ont rendu célèbre?

Je reprends l'ascencion et tombe sur une baraque en ruines. Au sous-sol, des marques jaunes sur le mur (n'apparaissant qu'à la lumière de ma torche), celles qui m'indiquent toujours le chemin vers piles et munitions. Il est écrit "Tom" de partout. "I miss you Tom", "Love Tom". Ce serait donc Barbara qui aurait laissé ces traces pour Thomas Zane.

Je continue ma route, et surprend le "ravisseur" en train de parler avec l'Ombre Noire: Alice n'a pas été enlevée. Il dit qu'on me force à écrire pour "eux". L'Ombre me voit et me happe, j'allume de justesse une fusée et tombe dans le lac. Alice coule aussi, elle m'échappe et s'enfonce.

Une main m'attrape et m'empêche de couler.

 

 

Episode 4

 

Je me réveille à la clinique: Hartman, Alice, une infirmière, les têtes tournent et je me débats. Hartman me dit que je fais encore une crise, merde, si il dit vrai que valent mes souvenirs? Il me répète qu'Alice est morte noyée, et que depuis je souffre d'hallus à propos d'écriture modifiant la réalité ou d'obscurité et de lumière.

Le programme d'Hartman est de redonner l'inspiration aux artistes, Alice a-t-elle fait exprès de m'y emmener?

Je fais le tour de la clinique. Un cadran solaire à la mémoire de Zane me fait replonger dans le stress. Ce que dit Hartman paraît sensé, mais je ne peux pas faire abstraction de ce que j'ai vécu merde! A l'intérieur je rencontre d'autres patients. Deux vieux rockers sont là. Je les ai rencontrés au restaurant en arrivant à Bright Falls. Ils se prennent pour des dieux scandinaves, l'un deux arbore d'ailleurs un Mjollnir euh...custom. Ils me prennent pour Zane. Cependant, leurs paroles vont dans mon sens: ils parlent de Lac de pouvoir, de la vieille du restaurant, de Baba Yaga. Leur ferme semble contenir des informations, il faut que je trouve un moyen d'y aller.

Je continue de trouver des pages de manuscrit. J'apprends ainsi que Zane avait un assistant, Emil. Les poèmes de Zane prenaient vie lorsqu'il écrivait depuis Diver's Isle. Peut-être que j'essaye moi-même de ré-écrire une partie de ma vie. Dans ce cas, la mort supposée d'Alice serait l'erreur que je tente de corriger. C'est encore un peu flou, quelque chose a dû merder, il doit y avoir un prix à payer.

Je rencontre Emerson, un autre patient, qui semble assez lucide sur son boulot, beaucoup moins sur le reste. Après une panne de courant, l'Ombre se manifeste. Je fuis et trouve une photo avec Hartman et le ravisseur côte à côte. Dans un bureau, une bande audio d'Alice indique qu'elle m'a emmené ici pour que je me soigne. Selon elle, j'étais devenu un autre: colérique, violent. J'encaisse difficilement. En plus, l'appel téléphonique où elle m'appelait à l'aide n'était qu'un montage de cette bande...

Putain qu'ai-je fait? Alice voulait que je coopère avec eux, les médecins de cette clinique de cinglés. Dans une autre pièce, je retrouve Barry. Il a été sequestré ici, après qu'Hartman l'ai fait venir. Nous fouillons ensemble le bureau du docteur, lorsqu'il surgit derrière nous. Je le menace avec le flingue que je viens de récupérer, lorsqu'il se fait attaquer par une Ombre.

Nouvelle fuite, je vois Barry à l'extérieur. Une grille me bloque et me force à passer par les jardins. Une page de manuscrit: Mott semblait avoir des motifs pour me "provoquer" un accident (jalousie). Autre page: elle m'annonce la mort de Barry. Je dois le rejoindre au plus vite, mais j'ai la foutue impression que c'est ce qui va se passer. Les marques jaunes pointent Emil comme responsable des actes de Zane. Ce même Zane aurait été lui aussi un patient prometteur d'Hartman. Au bout du labyrinthe végétal, Barry survit et nous partons en bagnole vers la ferme des vieux vikings.

L'orage nous fait faire une embardée, Barry fout la caisse au trou. Nous sommes séparés, et décidons de se retrouver à la ferme. En chemin, la voix lumineuse me dit qu'elle essaye de mettre en ordre les pages du manuscrit. J'ai l'impression d'écrire une histoire non maîtrisée. L'Ombre serait contenue par mes écrits, elle attendrait patiemment la fin pour émerger. Et surtout, je ne me souviens absolument pas d'avoir écrit quoi que ce soit.

Dans une baraque je me vois à la TV. Je dis qu'Alice était en fait un appât utilisé par l'Ombre  pour m'accrocher. Je dis aussi que je me suis introduit dans l'histoire, et que ce que j'écris se fait au prix de la vie des habitants de Bright Falls. Je récupère Barry, et l'arrivée à la ferme est assez rock'n'roll, des hordes d'Ombres nous assaillent. Une chanson des papys suggère que la dame à la lumière (celle du restaurant) possède la clé du chalet. 

Nous nous posons sur un canapé. Barry me fait boire de l'alcool à l'eau du Lac, ce qui nous fait sombrer dans une léthargie méritée. Je fais un rêve éveillé, il me révèle (peut être) la vérité. Je revis la scène de début. Alice a plongé dans le Lac suite à notre dispute. N'ayant pas pu la sauver, je pactise avec l'Ombre et son incarnation Barbara. Elle exige un manuscrit d'horreur contre la vie d'Alice. Mais Zane (en scaphandre) et sa Lumière me tirent de là, et je me retrouve au volant de ma voiture lors de mon accident.

Cette vérité ne me convient pas.

 

 

Episode 5

 

Retour à Bright Falls, en passant par la case prison. Les flics sont sur les dents, ce bouledogue de Nightintale m'aboie dessus, mais la shériff Sarah Breaker le contient. Ce qui n'est pas le cas de l'Ombre, qui emporte l'homme du FBI comme une vulgaire poupée de chiffons.

Sarah m'indique qu'elle peut me conduire chez la "dame à la lumière", Cynthia Weaver, mais qu'il va falloir s'y rendre en hélico. Elle vit à l'autre bout de la ville, à la centrale électrique désaffectée. Barry reste au poste pour appeler des renforts. Sarah m'ouvre la voie dans les rues ventées de la ville. J'ai peur pour Barry resté seul là-bas, le manuscrit me le confirme. L'Ombre nous envoie sans relâche des sbires, que le shotgun de Sarah éparpille ça et là.

Voir débouler Barry en courant quelques minutes après me rassure, si ce n'est un bus scolaire qu'il manque de peu de manger en pleine face. Je réalise que les marques jaunes sont l'oeuvre de Cynthia, ce qui indique une romance supposée entre elle et Zane. C'est elle qui prépare la guerre entre Ombre et Lumière, en disséminant dans des coffres des moyens pour les lumineux.

Sarah court droit devant, mais je ne peux m'empêcher d'aller fouiller les recoins en pensant au manuscrit et les enseignements que je pourrais en tirer. Il nous faut maintenant traverser l'église et sa crypte. Je repense à ma mère et au rupteur qu'elle m'avait offert quand j'étais gamin, et que je gardais comme un artéfact anti-obscurité. Je l'ai offert à Alice il y a quelque temps, s'en souviendra-t-elle? A vrai dire, je crains que ce bout de plastique lui serve moins qu'une bonne grenade flash.

La crypte est remplie de bouquins, je n'aurais pas cru, moi, l'écrivain, être un jour en mesure d'envisager un autodafé en règle...Barry nous attend au bout, avec un accoutrement digne de la fête qui se prépare. L'hélico est en vue, je défends la position pendant que Sarah s'escrime à le démarrer sous les sarcasmes bienvenus de Barry. Nous décollons enfin en dévorant des nuées de corbeaux.

L'histoire du manuscrit se réalise jusque là, il ne reste que la conclusion à écrire, celle qui sauverait Alice sûrement, et moi peut-être.

Je rejoins Cynthia dans un flot aveuglant de lumens. Elle assure qu'une canalisation mène à la "pièce illuminée". Elle dit travailler pour Zane, révélant son amour et la jalousie de Barbara. Zane aurait lui aussi tenté de s'en sortir par un écrit, mais son échec semble lié à Barbara.

Entre temps, Barry m'appelle car leur hélico s'est crashé: je ne peux pas les abandonner maintenant, et prends le risque de quitter la canalisation. Cynthia m'attendra à l'entrée de la fameuse pièce. Le manuscrit, toujours lui, m'indique que Zane a fait un mauvais choix, il devait s'éliminer lui-même pour mettre fin à l'horreur. Il a cependant mis dans une boîte à chaussures des choses qui lui survivraient.

Parvenus à la pièce illuminée, je trouve la boîte en question. Un manuscrit y repose, ainsi que le rupteur. Les pages me concernent et sont autobiographiques, alors que je ne les ai pas écrites. Zane aurait écrit mon passé? J'ai pourtant donné le rupteur à Alice dans mes souvenirs...Ne serais-je qu'un personnage imaginé et écrit par Zane? Un reflet fictionnel qui ré-écrit une histoire alternative?

Non, Zane m'a laissé le rupteur, sorte de totem traversant les strates de réalité, lui garantissant une certaine continuité. Retourner au chalet de Cauldron Lake et écrire la dernière page était ma mission. J'aurais des réponses à ce moment là. Au pire des cas, Hartman sera vainqueur et je n'aurais qu'à attendre que la folie m'engloutisse.

La fin de l'histoire est proche. Dans les bons films d'horreur, elle est moche...

 

 

Episode 6

 

Flashback. New York, 2 ans plus tôt. J'ai un mal de crâne terrible suite à une fête un peu trop arrosée. J'allume la TV pour voir l'enregistrement de l'émission de la veille. Je suis en tournée de promotion, mon livre Sudden Stop fait un carton, même si dans ce tome j'ai tué mon personnage principal Alex Casey.

Je décide de laisser Barry et Sarah, pour affronter mon destin seul, rupteur en poche. Le jour et la nuit se succèdent à intervalles irréguliers pendant mon retour  en voiture. Thermos, munitions et taches d'Ombre (ces dernières me font penser à des ratures, des bouts d'histoire effacés partiellement) rythment mon parcours, mais même une pelleteuse de l'Enfer ne parvient pas à me stopper. Je prête moins d'attention à la recherche de pages manquantes, car une seule compte désormais: la dernière.

Je traverse une rue fantôme en comptant mes piles. Au loin, Mirror Peak me nargue d'un sourire constitué de corbeaux. Au bout de la route, une incroyable force se déploie en une tornade d'acier. Quelques fusées bien placées la font se tordre dans un bruit atroce.

J'y suis, le lac est à mes pieds, quelques dizaines de mètres plus bas.

La conclusion.

Je chute.

Je me réveille à New York, où une Alice infectée de volutes sombres tente de m'arracher le rupteur. Je ne cède pas. Il me faut maintenant apporter la Lumière au coeur des ténèbres.

Dans une réalité qui part en lambeaux, j'illumine des mots qui prennent forme.  Je revis les moments clés de la fin de Barbara. Zane annonce qu'elle est revenue souillée, cela me procure une remontée acide. Je vois mon propre double, pointant peut-être la division de la réalité que je suis en train de créer.

Le chalet prend forme, sous mon faisceau, enfin. L'Ombre m'attend, sûre d'elle, et me menace. D'un geste sûr, je plonge le rupteur en son coeur.

Je ne ferai pas la même erreur que Zane.

Tout à un prix.

L'équilibre doit être préservé.

C'est à moi de payer.

 

Merci à Remedy.

Ce jeu virtuose est un symbole évident d'un média en évolution, et constituera peut être la pierre angulaire d'une approche du jeu-vidéo tournée vers la maturité.

 

Merci à NuméroVI pour le jeu et à Pyramid Head pour les illustrations

 

 

 

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €