est à vous

Test : AR Drone

Le gros jouet pour Geek fortuné
Signaler
Par Dopamine - publié le
Image
J'avais attendu sa sortie il y a quelques semaines. J'ai pu toucher un exemplaire d'essai. Voici un petit compte rendu pour les curieux.

Voilà, c'est fait. J'ai enfin pu mettre la main sur un exemplaire de l'AR Drone. Sur le papier et dans les vidéos de présentation le jouet a l'air très séduisant. Équipé de deux caméras, cet espèce d'hélicoptère télécommandé gagne le titre de drone. L'engin comporte en effet un objectif sur sa face avant et sur le ventre. La télécommande pour l'occasion fonctionne en Wifi et il faut posséder un IPhone, un IPad ou encore un un IPod touch pour le synchroniser avec la bestiole. Testé avec IPad et Iphone4, la synchro n'est pas toujours immédiate. Il faut parfois s'y prendre à plusieurs reprises pour que la connexion soit effective.

La porté donnée pour une cinquantaine de mètres a plutôt avoisiné les 30 mètres en conditions extérieures (dans un parc). Les commandes répondent bien, même si l'exemplaire de test a parfois eu quelques ratés. Pendant quelques minutes, il déviait immanquablement sur la gauche. Un petit reset a mis fin au problème. La prise en main n'est pas forcément évidente. Il faut tenir la commande à l'horizontale alors qu'on aurait pu penser tenir l'écran plus verticalement. J'imaginais bien plus d'inertie dans les déplacements. Elle est assez faible avec la coque de protection et nulle débarrassé de ce poids supplémentaire. La précision est bonne, les quatre moteurs orientent correctement la machine dans les trois dimensions. Malgré un changement de réglages, je n'ai cependant pas pu monter à plus de trois mètres. Il existe une restriction en réglage intérieur qui une fois levée aurait du m'autoriser à aller plus haut...

Les moteurs étant de faible puissance, la coque est en polystyrène à la manière des petits hélicos qui ont fait fureur à Noël dernier. De ce fait l'AR Drone est donc très sensible au vent. L'essai a été réalisé avec un faible vent en rafale (10Km/h environ) et le vol stationnaire a plutôt bien tenu. Il est cependant évident qu'il faut sortir par beau temps et vent nul pour être précis. En revanche vous ne sortirez pas longtemps. La batterie d'un ampère tient à peine plus de 10 minutes. Pire, la machine a même refusé de décoller à partir de 20% de charge ! La connection est standard pour qui a déjà fait un peu de modélisme. Peut être que les bricoleurs pourront trouver des batteries d'encombrement identique (respectez le voltage !) à ampérage plus important pour tenir plus longtemps. La charge complète est effectuée en 30 minutes avec le chargeur inclus.

Même en polystyrène, l'AR drone est robuste. Les arbres du parc aidant, il y a eu quelques crashs et quelques collisions. S'il est évident qu'il ne faut pas le jeter contre les murs, les arrêts d'urgence et les collisions avec des branches et feuilles d'arbres n'ont provoqué aucun dégât d'importance. Les roues dentées d'entraînement ont été une fois partiellement obstruées par des saletés après une chute. En soufflant dessus tout est rentré dans l'ordre.

L'AR drone est un hélicoptère télécommandé très sympa et son look assez réussi, lui donne des airs d'insecte dangereux. Mais c'est un drone ! Il doit donc permettre de visualiser les lieux grâce à ses caméras. C'est vraiment là que les choses se gâtent. Outre la gestion des reflets en extérieur, il faut aussi composer avec la latence et le manque de rafraîchissement de l'image. L'animation tourne à 15 images secondes. Probablement suffisant en stationnaire pour s'amuser à visualiser les lieux à distance, mais très limite pour naviguer en utilisant que la/les caméras. Je manque peut être d'entraînement, mais j'ai eu le réflexe de faire voler l'AR Drone comme n'importe quel autre hélicoptère télécommandé. Du coup il perd complètement son intérêt. Des applications de jeux sont en développement pour que deux possesseurs puissent se livrer des batailles avec un système de réalité augmentée. On peut également imaginer des courses avec des checkpoints à valider avec la caméra ventrale... Bref, tout un tas de choses vraiment sympas. Mais avec 15 images seconde, je reste dubitatif quand à la jouabilité de la chose.

A près de 300€, l'AR Drone est un peu comme les machines d'Apple qui le commande. Un très joli jouet avec un beau potentiel, mais un jouet très cher par rapport aux services rendus. Ceci dit, Parrot ne s'est pas trompé de cible et garde des chances de rentrer dans ses frais.

Je vous laisse avec cette vidéo des spécialistes en modélisme de RC Pilot. Je n'ai pas le même logiciel qu'eux pour le diriger et vous noterez qu'ils ne pilotent pas du tout avec les caméras...

 

Article tiré du blog parallaxe

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,78 €
1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)