>
>
>
Metal Gear Solid 4 : Problème de Liquid ? Choisissez la solution Solid !
est à vous

Metal Gear Solid 4 : Problème de Liquid ? Choisissez la solution Solid !

zappe pas, tu pourrais rater la pub !
Signaler
Par SocioPads - publié le
Image
Ce dernier volet apporte d'après nous beaucoup de valeur ajoutée à l’expérience que nous avions déjà vécu via cette saga. Aussi, nous avons voulu approfondir l’aspect qui nous a paru le plus important : une véritable destruction des repères et des barrières entre le média et le joueur.

de Bokurano et Whydalaz

 

La question du jour, quel rôle ont les publicités dans Metal Gear Solid 4 ?

Zappe la pub Simone, je veux jouer à Metal Gear.

Beaucoup d’entre vous se sont peut-être demandés ce que mangeait Kojima au petit déj pour nous pondre ces pubs qui nous accompagnent tout au long du jeu. Mais si, souvenez-vous, les publicités tournées avec des acteurs réels qui nous exposent les bienfaits de la guerre comme on vanterait les mérites d’un bon vieux burger !

Vous en conviendrez surement, la publicité n’a rien d’innocent. Avant tout, celle-ci se destine à susciter chez le consommateur potentiel ou affirmé un besoin. Et pas n’importe lequel, la publicité se crée des images et associe des objets à des sentiments qui nous touchent. On ne peut vous coller le dernier Chanel sous le nez mais on vous fait savoir que vous serez tellement plus classe si vous en aviez. La pub ne parle pas de l'objet en lui-même mais l'idéalise en lui attachant des sensations, un parfum véhicule l'image de la séduction et du désir.

Imaginez un parfum et amusez vous à voir jusqu'à quel point vous y attachez des concepts qui vous sont impersonnels. Et vous pouvez faire la même chose pour le café, les banques, la voiture, le crédit... sauf que dans Metal Gear Solid, ça ne rigole plus, c'est la guerre elle-même qui se voit mobiliser notre "temps de cerveau".

 

Attardons-nous maintenant sur les pubs présentes in game car, si elles partagent une même thématique, chacune joue sur des émotions différentes pour mieux nous fasciner.
L’une d’entre elles nous présente deux femmes dont la beauté fait contraste avec le chaos du champ de bataille qu’elles survolent. Leur combat se transforme en une danse surréaliste où les armes campent un rôle purement esthétique. Cette pub, pourtant construite sur le thème de la guerre, pourrait aussi bien être celle d’un parfum.

Une autre, plus déstabilisante encore nous met face à une tuerie conduite par un bras émergeant de l’écran et auquel le spectateur peut alors s'identifier (oui oui, comme dans un FPS). Les victimes ? Des soldats immobiles aux visages et aux uniformes identiques. L’un de ces soldats finit par s’animer et abat d’une seule balle le tueur, introduisant le slogan et la marque de l’entreprise Ravensword. Cette publicité déshumanise l’individu face à l’entreprise qui se veut modèle d’efficacité à toute épreuve.

D’autres publicités sont plus insidieuses car elles interpellent directement l’individu. C’est le cas notamment de la publicité pour « WereWolf » qui met en avant la manière dont la personne perçoit sa propre image et comment la communauté juge ses actes. « Est-ce que vos enfants réalisent les sacrifices que vous êtes sur le point de réaliser ? » ou « élaborons un monde parfait » sont les leitmotiv de cette pub qui impose une responsabilité au spectateur. Tout cela sous couvert de moralités telles que la sécurité et la protection civile.

La dernière à afficher une composition aussi dérangeante est celle de « Pieuvre Armement » qui appuie sur l’ennui que peut ressentir le spectateur face à la routine, mêlant sans différence, vie, jeu et mort. Qu’est-ce que la vie ? La vie sans la mort est surfaite…. Joue la mort. Avouez qu’une voix lascive prononçant ces phrases pendant que de jolies filles armées se trémoussent a de quoi laisser médusé.

Qui veut gagner un Metal Gear ?

Le présentateur stresse Simone, le regard interrogateur, il attend sa réponse. Simone hésite, elle connaît la réponse mais l’idée de perdre le camping-car de ses rêves la tourmente. Une entreprise privée dont le succès est connu de tous ? Elle a vu des dizaines de reportages sur cette société d’armement française, son fils lui répète toujours le slogan idiot qui passe constamment à la télé….

Ainsi commence Metal Gear Solid 4, sur une émission toute aussi familière qu'un "qui veut gagner des millions". Mais comme de juste, une telle scène ne peut se produire que dans un pays qui a connaissance de la guerre sans pour autant la vivre. La domination des SMP (Société Militaires Privées) sur une juteuse économie de guerre est tombée dans le domaine de l’inconscient collectif, une banalité de plus coincée entre le burger et le dernier skip machine.

Le business de la guerre est au cœur du système économique dépeint dans MGS4 même si, pour ainsi dire, le monde n’est pas en guerre. Et si malgré tout on a cette impression une fois plongé dans le jeu, il est primordial de rappeler les lieux ou les actions militaires sont conduites : Moyen-Orient, Amérique latine et Europe de l’est. Des pays défavorisés qui font office de zones de "jeu économique", ce sont des guerres factices menées en coulisses par les Patriotes afin de maintenir un système exponentiel et complètement déséquilibré. L’Est et ses couvres-feu, le Moyen-Orient et leur soulèvement armé ou encore les guérillas d’Amérique latine sont autant de guerres contrôlées, les soldats de chaque camp étant régis par le système global SOP « Sons’ Of the Patriots ».

Les pays riches peuvent alors maintenir les pays en voie de développement dans un coma artificiel, prévenant ainsi tout effondrement du système. Si vous en êtes à vous dire « roah encore les pays riches contre les pays pauvres! » sachez que là encore, cette notion est factice devant l’implication des patriotes. Les gens ne sont donc pas décisionnaires mais laissent agir ce système, quel que soit leur degré de conscience.

Il y a dans Metal Gear une forme d’enjeu pour chaque personnage, qui cherche à s’affranchir du système tout en redoutant le vide que sa chute laisserait.

Il en ressort un paradoxe : la peur de voir ainsi leur existence privée de sens confrontée à la conscience qu'ils sont tous dépendant d'un système aliénant. La fin est dans ce ton, mêlant l'espoir du renouveau mais aussi le vide engendré par la perte de repères, après tout ne sont-ils pas devenus Orphelins des Patriotes ?

Vous l’aurez compris, Metal Gear incarne une forme que pourrait revêtir notre système actuel si on en pousse les tendances au paroxysme. Il est ce que notre système pourrait être une fois que seront tombées toutes les barrières telles que la déontologie ou la moralité. Une fois qu'une idée est acceptée et qu'elle tombe dans la banalité, la morale ne s’applique plus, même sur des thèmes comme ceux concernant le contrôle des agissements, des informations, l’eugénisme ou plus généralement toute action visant à dégrader l’individu.

Les lieux traversés font écho à notre propre contexte géopolitique, le système des Patriotes semble être la solution idéale pour maintenir notre propre système dans son illustration la plus absurde : une guerre perpétuelle qui régule l'économie et les hommes. Et si nous, hommes des pays développés sommes si absents de l'aventure MGS, c'est peut-être que nous n'avons de toute manière aucun poids réel hormis celui d'être consommateur.

Le singe que nous rencontrons au long de l'aventure la clope au bec ou ingurgitant le contenu d'une canette rouge et blanche... n'est-il pas là pour nous le rappeler ?

De notre point de vue, les pubs omniprésentes sont révélatrices de notre propre condition et de la place que nous aurions sans doute dans l'univers de Solid Snake : devant notre écran. Ces pubs brisent encore un peu plus les limites séparant le jeu vidéo de notre réalité privilégiée au regard du monde, le jeu vidéo étant un de nos nombreux luxes.
Difficile donc d’ignorer le message porté par ces pubs et qui semble nous être destiné, comme un avertissement dans notre rapport à la guerre, au jeu et à la mort.

www.sociopads.com

                                 

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
23 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (23)