>
>
>
Réflexion sur Death Stranding et le JV abstrait
est à vous

Réflexion sur Death Stranding et le JV abstrait

Signaler
Par shale - publié le
Image
Sélectionné par la rédaction

Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog.

Un teaser... Seulement un teaser. Et on se demande encore pourquoi Kojima est glorifié ?

Je ne pense pas qu'il y avait quoique ce soit de génial dans ce teaser. Bien mis en scène, musique appropriée, original - rien de plus, vraiment; c'est seulement ce qu'on est en droit d'attendre d'un teaser. Mais il est surprenant et plus encore, il est bizarre. Il dépend une situation bizarre dans un monde bizarre et il est accompagné d'une musique bizarre.

On ne comprend pas ce qu'il se passe et on ne nous donne aucun indice - et très honnêtement, on s'en fiche. Au mieux, on s'imaginera un début d'intrigue. C'est quoi le dernier truc bizarre que vous ayez vu dans un jeu vidéo ? C'était quand ? J'essaye de me souvenir... Peut-être quelques indies ?

Peut-être, sans que j'en sois vraiment certain. Ce dont je suis sûr, par contre, c'est qu'il n'y a rien eu de bizarre présenté cette année à l'E3. Ni l'année dernière - ni l'année prochaine.

Le jeu vidéo est incroyablement terre à terre - la marque de fabrique de la culture mainstream. Laisser le joueur réfléchir est trop risqué - lui présenter quelque chose de simple, de cohérent, de solide, beaucoup moins. Pas de nostalgie là-dedans, cette fois-ci : de ce côté-là, le jeu vidéo n'a jamais été aussi inspiré que d'autres médias.

Mais rien ne dit que Death Stranding sera bizarre, qu'il assumera vraiment la bizarrerie qui transpire du teaser - ce n'est qu'un teaser. Après tout, Kojima ne plongera jamais totalement dans l'abstrait - mais c'est un penseur et un scénariste. Très peu de directeurs et de producteurs sont des scénaristes à la base : je pense que ça a une énorme influence sur le résultat final du jeu, notamment au niveau de l'originalité du concept.

Ses références sont des films, des bouquins, des albums - pas des jeux. Une immense partie de la musique est naturellement abstraite, parce que les sons se placent à un niveau différent; les romans métaphoriques sont légion et des branches entières du cinéma sont caractérisées par ce principe d'ouverture et d'interprétation. Il cite Kubrick tout le temps alors je vais le faire aussi : 2001 est un bon exemple de ce que le jeu vidéo n'a jamais fait (et jamais cherché à faire, sans doute).

Pourtant, le jeu vidéo permet théoriquement de faire pareil que ces médias - voire plus ! C'est pour ça que je ne lâcherai jamais l'affaire. Le jeu vidéo n'est pas destiné à être uniquement ultra-réaliste et aussi peu original. Sa situation actuelle, par contre, est tragique. Dans une relation de proportionnalité inversée totalement tordue, plus il gagne en possibilités et plus il se restreint en créativité.

L'exemple

Prenez la VR - la VR sort à une époque où le jeu vidéo ne propose plus rien de neuf, plus rien du tout. Si le courant actuel ne s'inverse pas, la VR ne sera qu'une fuite vers l'avant, elle n'apportera rien parce qu'elle ne sera exploitée que pour rendre plus réaliste des trucs déjà réalistes. Rendre plus action l'action, plus horrifique l'horreur, plus rapide la vitesse. Améliorer l'expérience de jeu en somme - pas la renouveler.

Honnêtement, j'ai du mal à m'emballer pour ce qu'on nous annonce. C'est toujours plus ou moins la même chose. Même un bon jeu à scénar (et dieu sait qu'il n'y en a pas en ce moment) aurait du mal à me motiver. Tout est cliché, tout est peu ambitieux, banal, commun, terre à terre. Et pire, sans surprise.

C'est en lisant les com' sur Death Stranding que ça m'a ouvert les yeux. "Strange", et tout le monde semblait intrigué, même sur des sites dont les lecteurs se satisfont du mainstream et du fast-food vidéoludique. Je pense que le monde du JV est tellement clos qu'on manque de point de référence avec ce qu'il pourrait être. L'appétit vient en mangeant : il y a un public pour les jeux complexes, originaux, abstraits, évidemment; un public qui s'ignore et donc ne les réclame pas. On préfère bouffer des séries à la louche et des suites de suites de suites.

On vit donc dans un monde où Kojima est idolâtré mais pourtant, personne n'essaye de le copier ou de marcher dans ses traces. Dans une industrie aussi concurrentielle, le paradoxe est frappant...

Ironiquement, le trailer de Zelda vous donne le bon conseil : ouvrez les yeux.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,70 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)