>
>
>
Final Fantasy VII Remake : Analyse complète
est à vous

Final Fantasy VII Remake : Analyse complète

De l'histoire à l'ATB, de la tête aux pieds
Signaler
Par shale - publié le
Image
Sélectionné par la rédaction

Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog.

Tellement de choses à aimer dans FF7. Pas de dissert cette fois, seulement une analyse de ce qui peut changer, de ce qui va changer, du pour et du contre, point par point. Mon avis et sans spoil, bien sûr - un spoil vieux de 20 ans serait tout aussi répréhensible.

Histoire

Ce n'est pas une coïncidence si c'est le premier point que j'aborde. FF7 est avant tout une bonne histoire, une vraie bonne histoire. Bien mise en scène, tendue tout le long, alternant phases de pression et plages calmes, longue, dénuée de passages inutiles et futiles une fois lancée, c'est un modèle du genre et sûrement une des trames plus pures du jeu vidéo.

Avec un remake, ils vont pouvoir corriger quelques erreurs, amplifier (modérément) des thèmes abordés à l'époque comme l'écologie (métaphorique mais jamais forcé, positionné en arrière-plan de manière judicieuse, sans la bien-pensance insupportable des productions récentes, notamment des indie). Bref, ils peuvent faire du bien à ce niveau-là mais ils peuvent surtout faire du mal...

L'univers de FF7 a été étendu. L'horreur des suites et des préquelles a frappé depuis 1997. Crisis core, d'abord. Mal écrit, répétitif, proposant de nouveaux persos (Zack exclus donc, même s'il participe à la gêne) qui n'apportent rien et dégradent le scénar originel (Génésis, Angeal, sérieux). J'ai crains qu'ils ne tentent de l'intégrer mais je suppose qu'avec Nomura aux commandes, ils vont davantage se concentrer sur la trame de base et ne pas tenter un mix bizarre qui finirait mal.

J'ai beaucoup plus peur par rapport à Dissidia, AD et Kingdom Hearts. Ce serait sans doute moins visible, plus dans la subtilité mais ça concerne un point capital qu'on peut aborder sans spoil : la relation Cloud - Sephiroth. Dissidia, notamment, a "clichéifié" beaucoup de personnages de la série. Kuja s'est transformé en acteur de théatre antique, Kefka en un pur clown over-the-top sans le côté malsain qui l'habitait, bref, les personnages se sont retrouvés changés et jamais pour le meilleur.

Or, Advent Children, Dissidia et KH ont réecrit la relation entre les deux, une relation qui est totalement absente de FF7 pour des raisons que seuls ceux qui ont fini le jeu connaissent. Ils les opposent par un genre de psychologie de comptoir, Sephiroth symbolisant son côté obscur, ses doutes, ses craintes ou même son incapacité à vivre en société. Des conneries, purement et simplement et non seulement c'est mal foutu et caricatural mais ce n'est pas la vision qui nous est offerte dans FF7. Et cette absence de relation entre les deux personnages principaux est justement ce qui marque dans le jeu et il faut absolument qu'il conserve cette différence au lieu de tomber dans des clichés hollywoodiens.

Dernière chose, le feeling. Peut-être davantage une impression personnelle ici mais l'ambiance du jeu est bien particulière. Sombre mais surtout crade à Midgar, drôle par moment, perverse parfois, mixe de folie maîtrisée et de passages doux et calmes - le premier CD incarne vraiment l'ambiance singulière de la ville. Le reste est un roadtrip caractéristique des productions japonaises qui illustre justement toute la différence entre la ville surpuissante et la campagne à l'abandon (Corel, Nibelheim, Rocket Town...). Je reviendrais sur la possibilité d'un open world plus bas.

Il se dégage également du jeu une puissance, à relier avec la culture jap en pleine ascension chez nous à l'époque, les mangas, les anime. Quand je revois Omnislash ou les invocations, les magies aux noms improbables, je fais souvent le reprochement avec l'impression de puissance qui ressort d'un DBZ. C'est un point à ne pas oublier alors que règnent désormais les WRPG à la sobriété absolue (non, je n'en dirais pas de mal, je me le suis promis). C'est la nature même du titre, c'est aussi sa personnalité.

Gameplay

Et ici, ça devient compliqué. On rentre de plain-pied dans un débat énorme entre modernité et tradition. Nomura a parlé de modernisation, justement. Détaillons les points les plus importants :

- ATB ? L'ATB de FF7 a longtemps été le plus rapide et dynamique de la série, surtout à haut niveau, probablement jusqu'à l'infâme FFX-2. Je ne trouve pas qu'il ait mal vieilli mais il ne fait aucun doute qu'ils vont le changer. Or, l'ADN des FF, qu'on le veuille ou non, inclut une partie de tour par tour et donc de réflexion. Vont-ils nous ressortir un énième Action-RPG ? C'est Nomura aux commandes, l'homme qui a fait KH alors c'est possible (la solution KH ne sera pas le plus mauvais choix, c'est surement un des meilleurs gameplay à possible à condition de le varier davantage). Ceci étant dit, FFXV l'est déjà. Vont-ils prendre le risque de sortir coup sur coup 2 A-RPG ? J'espère que non.

Je pense qu'il faut garder un autre point à l'esprit, en dehors du débat subjectif ATB/Action. Baser les combats sur l'ATB serait un gain de temps considérable sur un projet à l'ampleur démentielle, s'ils comptent vraiment le refaire de A à Z en gardant tout l'original. Vous imaginez le nombre de villes à créer, la taille que faisaient les donjons et les transitions dans le jeu de base ? Si vous respectez les dimensions, on dépasse n'importe quel open-world actuellement présent et on ne parle pas ici de décors génériques balancés sur un éditeur de monde mais de paysages faits main, soit des milliers de modèles uniques qu'il va falloir réaliser à un moment ou un autre. Choisir l'ATB permet de gagner du temps sur la modélisation, l'IA et leur donnerai la possibilité d'améliorer un système qu'ils connaissent par coeur et d'atteindre une dimension supérieure, un peu comme FFX l'avait fait en son temps en proposant un système plus stratégique et complexe - imaginez la même profondeur avec la rapidité et la brutalité de l'ATB d'origine de FF7. J'en salive.

Open world ? On en arrive aux choses qui fâchent. Ou peut-être pas, finalement. Pour moi, c'est simple. Recréer l'univers FF7 en open world est impensable. Trop vaste et au final, il serait trop vide. Et de toute façon, qu'est-ce que ça apporterait vraiment ? FF7, comme tous les FF, est basé sur des villes et des donjons et une world map de transition entre les deux. On n'est pas là pour pêcher ou aider le péquenaud du coin à se débarrasser des monstres qui bouffent ses moutons. Alors qu'ils remettent une world map à l'ancienne, améliorée (aucune idée de comment ils feraient ça mais peu importe) mais pas à l'échelle humaine, et qu'on s'en satisfasse. À moins de sacrifier des pans entiers de l'histoire, ce qu'ils ne feront pas, c'est la meilleure solution, peut-être même la seule acceptable.

Un système de quêtes ? Pitié. FF7 est l'incarnation même du JRPG sous sa forme la plus opposée au WRPG, justement. Nous vivons avec un groupe qui prend ses propres décisions, qui va où il veut, fait ce qu'il veut avec un héros qui n'accorde en plus aucune importance au monde qui l'entoure, hors de son petit cercle d'amis. Les systèmes de quête qui fleurissent partout n'ont pas leur place dans une relique d'un âge meilleur (et je n'ai pas pu tenir ma promesse) et elles nuiraient de toute façon au scénar en le diluant dans la futilité.

Est-ce qu'ils le feront malgré tout ? Pas impossible, c'est très en vogue et on entendrait d'ici les fans de Bethesda/Bioware/CDRED hurler qu'il n'y a pas assez de contenu (alors qu'il y a du end game pour le coup, contrairement à ces jeux-là... J'y reviendrais plus bas). Pas le même public, certes, mais ils ont commencé à intégrer la chose dans FFXV. Pour autant, ça leur ferait perdre beaucoup de temps, une notion que je pense vraiment capitale dans un projet aussi gros.

Graphisme

Y a-t-il débat ? Non, bien sûr. Le jeu sera refait en full 3D. Pour autant, ce ne sera pas aussi simple pour plaire.

Les décors des FF7-9 étaient presque des peintures. Rien que pour ça, ce sera compliqué mais pas seulement.... La 2D a des avantages. Prenez l'arrivée dans la cité des anciens. Première scène, un long sentier jusqu'à arriver à la cité, 2-3 minutes capitales pendant lesquelles l'ambiance s'installe, la musique entêtante apparaît, la lourdeur de l'instant se développe. Ce n'est pas rien. Ils pourraient le faire en 3D, bien sûr, recréer cette tension et ce long sentier mais il y a fort à parier qu'ils ne choisiront pas cette voie.

Il

Il y a beaucoup d'autres paysages marquants; des couloirs, certes, mais qui renforcent tellement l'immersion qu'ils sont indispensables.

La vitesse (dans ce cas, la lenteur) avec laquelle on traverse les environnements change beaucoup de choses dans la perception qu'on a de l'ambiance. Toute la mise en scène du jeu était basée là-dessus. Les plans de caméra de FF7 étaient très variés, d'en haut, d'en bas, à la hauteur du héros, dans des angles incroyables par moment.

Vue d'en haut, vue de travers. Vous vous souvenez à quel point cette vue de travers vous avait troublé ? Elle induit autant la sensation de gêne que la scène elle-même. C'est ça, la mise en scène, un concept, une réflexion dont sont dénués les jeux modernes.

C'était la beauté de la chose et je suis sûr qu'on l'a tous appréciée sans vraiment se rendre compte de comment c'était fait. Est-ce que le charme sera conservé en 3D ? J'ai mes doutes. On a déjà vu ce que ça a donné à Nibelheim via Crisis Core : pas mal mais pas top. La camera libre change beaucoup de choses et ce ne sera pas aisé de rivaliser avec l'ambiance originelle.

Musique

J'ai précisé pour l'histoire, je précise ici aussi : non, la musique n'est pas moins importante que les trois points précédents. Cependant, c'est un remake et on peut être à peu près certain qu'elle ne sera pas en danger. Foirer une OST avec une base pareille (et ils n'ont d'ailleurs pas raté celle des spin-off : Crisis Core était OK, Advent Children était génial) serait un sacré crime.

Hamauzu ou n'importe quel autre compositeur de Square peut s'en occuper sans qu'on se fasse trop de soucis. Ou alors, on rêve d'un retour d'Uematsu ? Je crains que ça aurait déjà été annoncé...

Annexe

Il y a beaucoup à aimer dans FF7. Dernières choses qui me viennent à l'esprit, le end game et l'annexe.

Vous imaginez la myriade de mini-jeux transposés en 3D ? Difficile, hein. C'est la folie du Golden Saucer et un des aspects que j'évoquais plus haut. Ça fait partie du jeu et pourtant, compliqué d'envisager Cloud sur un snowboard ou faire un concours de bras de fer avec un sumo mécanique, surtout après une intro aussi sombre. Je pense qu'il faut garder tout ça, bien sûr, mais je ne serais pas surpris qu'ils coupent cette partie-là à la tronçonneuse au profit d'une ambiance plus homogène. À voir.

Enfin, l'end game. Comme dit, les RPG et même les jeux en général cette dernière décennie offrent assez peu une fois la fin atteinte. FF7, dans la lignée du V et de ce qui allait suivre, avait offert quelques superboss légendaires qui valaient réellement le coup (Arme Emeraude & co étant en quelque sorte un rite de passage pour le fan de la série). Mais avant ces combats, il y a la joie de la préparation. Du grind pour certains ? Du grind intelligent alors, collecte des matéria manquantes souvent bien cachées, des armes et des limites ultimes, stratégie à mettre en place, etc. Certes, il y a du pex pour combler la vingtaine de niveaux qui séparent la fin du jeu des combats contre les superboss mais c'est presque du plaisir de savoir qu'on se prépare pour buter des titans pareils. Le remake ne devrait pas échapper à la règle, heureusement, vu l'importance des Armes dans le scénario et la tradition des FF pour les challenge ultimes.

J'ai fait le tour. Il y a du prometteur et du moins prometteur, de l'excitation et de la crainte mais il y a surtout beaucoup d'ambition et au final, c'est ça qui m'emballe. Merci de votre attention.

"The reunion at hand may bring joy, it may bring fear..."

Dixit le trailer. Étonnamment, ils en sont eux-mêmes conscient et au lieu de jouer la carte de la hype absolue, ils nuancent. Je dis bravo et bonne chance.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,73 €
9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)