>
>
>
Ces adversaires que je n’oublierai jamais
est à vous

Ces adversaires que je n’oublierai jamais

Hommage à mes adversaires de cette génération
Signaler
Par Brouh - publié le
Image
Sélectionné par la rédaction

Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog.

A l’approche de la nouvelle génération de console, je veux vous faire partager les combats mémorables que j’ai menés durant cette génération actuelle. Il n'y a pas d'ordre de préférence, seulement l'article se termine avec les trois adversaires qui m'ont le plus marqué.

Asura VS Augus (Asura’s Wrath) : Un grand combat sur la lune face à mon mentor. Deux puissants guerriers se rendant coup pour coup. J’ai adoré exécuter les QTE, ce côté cinématographique pour profiter du spectacle. Nos puissances respectives semblent sans limites. Je me régale, plus mon adversaire est coriace, plus j’ai envie de l’amocher.

Batman VS Clayface (Batman Arkham City) : Quel super twist dans cette grande aventure du Dark Knight, le Joker abattu dans le cinéma est en fait… Clayface ! Mon vilain favori. Je suis très surpris et terriblement excité à l’idée d’affronter ce monstre d’argile. S’en suivra des esquives, des contres avec mes gadgets, du combat rapproché pour venir à bout de ce colosse. Ce fut du grand art.

Death VS War ( Darksiders II) : Le Vieux Corbin me met à l’épreuve avec l’illusion d’affronter mon frère, War. Dès la première note de musique, mon pouls s’accélère. J’y suis, prêt pour l’affrontement fraternel. La vitesse contre la force. Il n’en est rien, Corbin est un imposteur, je sors victorieux sans peine. Mais le temps d’un instant, moi La Mort, je me suis senti vivant. 

Corvo VS Daud (Dishonnored) : Il est là, l’assassin de l’impératrice. Je le vois, retranché dans ses quartiers. J’élimine sa garde personnelle pour m’approcher sans me faire repérer. L’adversaire est de taille et j’ai mille façons de le faire payer. J’invoque plusieurs armées de rat, je prends possession de l’un d’eux. L’ennemi se fait attaquer, je reprends ma forme originale et je l’attends derrière un pilier. Et là surprise je me fais  attaquer par des membres de sa garde rapprochée, je pensais les avoir tous exécuté. Je contre, je fais le déplacement instantané, je tue, j’esquive. Il ne reste plus que Daud, je ne le vois pas. Je ne dois pas céder à la panique, je suis blessé et ne peux plus faire appel à mes pouvoirs. Replié derrière un bureau je l’entends faire sa ronde. C’est le moment, je tente une diversion avec mes flèches et je l’attaque au corps à corps avec mon arme blanche. Timing parfait je contre, je pars, je touche et ma lame finit sa trajectoire dans sa gorge. S’en est fini. Whaou !! Juste grandiose cette fin, j’ai vécu un combat selon les alternatives, différents facteurs. Rien n’était prédéfinit. Garder son sang-froid, analyser la situation et agir en conséquence m’ont permis de venir à bout de ma tâche.

Kratos VS Cronos (God Of War III) : David face à Goliath. Le Dieu de la Guerre contre le Roi des Titans. Un sentiment de grandeur m’anime, je ne suis que rage et colère. J’ai terrassé tant d’ennemis, tant de dieux. La musique, les plans de la caméra, le rythme et l’intensité du combat, tout est démesuré. A peine le titan terrassé que je cherche déjà à vaincre un nouvel adversaire. Je refuse de croire que personne n’est à ma hauteur, donnez-moi celui qui me fera mettre genou à terre. Avec Kratos c’est ça, le sentiment de puissance est constant, j’en veux toujours plus.

Sev VS Radec (Killzone 2) : La vue FPS n’est pas ma préférence mais l’immersion que j’ai eue en affrontant ce motherfucker. Whoa ! Je le hais ce Radec. Je suis comme un gladiateur dans une arène, il y a des vagues d’ennemis, je suis sur le qui-vive, les munitions tombent comme la pluie. Radec apparait devant moi, me blesse et disparait aussitôt. J’en prends plein la gueule mais je sais apprendre de mes erreurs. Je persévère et lorsque je pense abandonner, pensant qu’il est immortel avec toutes les bastos que je lui ai mise, ce rat s’écroule. Et pour m’enlever toute satisfaction de le massacrer, il se loge lui-même une balle dans le crâne. Oh you motherfucker. Je t’aurais bien fracassé la tête avec ma crosse jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. Ça reste un des combats les plus durs que j’ai mené. Il fut un très grand adversaire, très surprenant.

Travis Touchdown VS Kimberly Brooks alias Shinobu (No More heroes : Heroes Paradise) : Pour moi ce jeu représente à la fois  le film Le Jeu de la Mort avec Bruce Lee et Kill Bill avec Uma Thurman. Vaincre chaque adversaire dans un combat singulier, ça, ça me plait. Un combat s’annonce, nous utilisons tous les deux un sabre, comme de vrais samouraïs. Je suis redoutable, je ne doute pas de mes capacités. Mon adversaire l’est tout autant, elle est animée par la vengeance, elle pense que j’ai tué son père. Elle donnera tout, sans oublier qu’elle possède une technique qui exécute en un seul coup. Je dois être vigilant. Le combat est long, j’ai perdu beaucoup d’énergie mais j’en sors vainqueur. Enfin le combat n’est remis qu’à plus tard, elle doit grandir et s’améliorer pour qu’on puisse s’affronter à nouveau. Malheureusement elle mourra plus tard en me sauvant la vie. Elle restera une guerrière valeureuse, avec un profond background, charismatique auquel j’ai un profond attachement. Parfois dans les jeux vidéo, ce n’est pas le héros que l’on contrôle qui nous marque, mais son rival.

Moi VS Maero (Saints Row 2) : Je suis animé par la plus grande vengeance. Mon ami Carlos est mort des mains du chef des Brotherhoods. Trainé sur l’asphalte par un 4x4, je suis arrivé trop tard pour le sauver. J’ai mis fin à ses blessures en lui tirant une balle dans la tête. Je dois régler mes comptes avec ce gang dans un stade, aménagé en arène de stock cars. Je suis pris au piège, je suis armé jusqu’aux sourcils, je vais faire un carnage. Je rentre dans une folie meurtrière, j’insulte et butte chaque membre du gang, ils paieront tous. Quand le Big Truck de Maero se renverse, s’en est finit de lui. Je m’approche de lui et lui explose la cervelle. Il est temps de retrouver un peu de plénitude dans la ville, Saints Row 2 misait sur le fun, mais proposait bien plus.

Nathan Drake VS Yéti (Uncharted 2) : Alors c’est con mais j’ai connu une sorte de peur en affrontant cette bête mystique, une véritable crainte. Il faisait clair dans ce lieu cloisonné, une prison de glace magnifique, mais ma claustrophobie me jouait des tours. La bête me portait des coups redoutables, mes armes ne semblaient avoir aucun effet sur elle. Le stress me gagnait, je redoutais chacune de ses attaques, tellement les dégâts qu’elle m’infligeait étaient terribles. Et puis dans une ultime tentative, la bête qui me fonçait dessus chute au sol. Elle ne se relèvera pas, mon calvaire était terminé. Mais pour combien de temps ? Je ne voulais pas de nouveaux affronter ça. Pendant cet instant je me suis senti complètement vulnérable, j’avais perdu confiance en moi. Il m’est arrivé une chose  que je déteste, douter.

NUMERO 3 - Ellie VS David (The Last Of Us) : S’il y a bien une chose que je haïs en ce monde, c’est la violence faite aux enfants. Et là, je suis une adolescente qui tente d’échapper aux griffes d’un taré. Je suis cachée dans une salle d’une taverne, à quelques mètres de l’extérieur. Mais ce dingue est dans la même pièce que moi, il me cherche. J’ai peur. J’ai très peur. Je n’ose imaginer le pire. Cette phase de cache-cache est une torture. Je pensais l’avoir eu mais voilà qui me tient au sol. Je saisi un couteau, appuie précipitamment sur triangle et lui plante dans la gorge. La scène qui s’en suit est d’une violence. Encore en vie, je le massacre au niveau du visage avec sa machette. Jusqu’à ce que Joël vienne me stopper de ma torpeur. J’ai échappé au pire, j’ai eu peur mais tout ça s’est finit. Un grand moment d’immersion.

NUMERO 2 - Afro VS Kuma (Afro Samurai) : Je suis un grand fan de Afro Samurai depuis sa parution en manga/animé. Alors l’incarner dans un jeu, c’est une des dernières barrières d’être Afro. Et le combat qui oppose le plus grand samouraï à son ancien ami/frère Jinno, devenu Kuma par sa faute, je n’ai pas les mots. Un affrontement dans la pure tradition japonaise féodale, au pied du Mont Shumi. L’avant dernière étape avant d’affronter le bandeau numéro un. J’ai affronté Kuma, avec la plus grande passion, le plus grand émerveillement, la plus grande persévérance dans un combat long, pénible, dur et haletant. Tout n’était que poésie. J’en suis sortie avec un sentiment de culpabilité, quel affrontement mémorable. Mais mon but est de venger la mort de mon père, et pour ça je dois récupérer le bandeau numéro un. Et personne ne m’en empêchera. 

NUMERO 1 – Naruto VS Kakuzu ( Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2) : Dans ma passion pour les jeux vidéo, il y a, entre autres, deux choses que j’adore. Les jeux de combat et les QTE. Bingo le jeu parfait ! Je ne connaissais l’univers de Naruto que très vaguement, et le 2ème épisode sortie sur PS3 fut mon premier jeu tiré de la licence. Naruto est loin d’être mon personnage préféré de la série, je me retrouve plus dans les personnages de Kakashi, Asuma et Killer Bee. Et justement il se trouve que dans l’arc du jeu, Asuma meurt des mains de Hidan (formant un duo avec Kakuzu). Kakashi affronte Kakuzu et lui crève un cœur. Cela dit Kakuzu en possède 5. C’est un méchant fascinant avec un background profond et riche, il m’a fasciné à l’instant. Et donc il se trouve que pour vaincre cet adversaire, je dois incarner Naruto, le ninja de l’équipe Kakashi. Le combat se joue sur la durée, les deux adversaires s’observent. Il y a des attaques au corps à corps, des attaques à mi-distances à l’aide d’objets, de techniques spéciales. L’ennemi devient de plus en fort au fil du combat (j’ai dû recommencer et recommencer pour avancer de peu à chaque fois). Et là, arrive l’apothéose. Un enchainement de QTE s’enclenche. Le combat prend une dimension de manga (que je ne regardais pas à l’époque). Je suis littéralement happé dans une autre dimension. Le combat n’est plus le même. C’est décuplé, c’est intense. Le plaisir mélange excitation, pression, admiration. Le temps d’un instant, j’ai eu l’impression de revenir à l’époque où j’étais gamin. Où je prenais mon pied à voir pour la première fois San Goku se transformer en Super Saiyan pour exterminer Freezer (DBZ). Au bout de la lutte, Kakuzu est réduit en cendre. Je posais la manette, l’écran figé sur la note du combat. En quelques minutes, tous mes codes, tous mes acquis, toute mon expérience du jeu vidéo s’étaient figés. Je vivais un moment rare. J’évoluais. Et je m’en rendais compte à l’instant. Ca a remis en question tout un tas d’idée que j’avais sur le fonctionnement qu’avait un jeu sur moi. Et aujourd’hui cet adversaire honorable que j’ai affronté, Kakuzu, a élargie mes connaissances. Je suis allé plus loin que le jeu, (j’ai acheté le 1er et le 3ème épisode sur PS3), je lis et collectionne les mangas, j’ai regardé l’animé. Je me suis pris de passion pour ce manga.  C’est pour toute l’ampleur que cela a pris, que Kakuzu est l’adversaire numéro 1 de cette génération de console.

 

Voilà, vous avez la liste des adversaires qui auront marqué mon esprit en six ans, sur les consoles actuelles. Je serai ravi de lire vos commentaires, partagez votre expérience, vos souvenirs de joueur ayant affronté des adversaires particuliers.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,91 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 206,18 €
32 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (32)