est à vous

Les parents et les jeux : Le conflit

Quand deux générations s'affrontent, qu'en penser ?
Signaler
Par Naate - publié le
Image
Le jeu vidéo fait partie intégrante de notre société. Mais est il approuvé par tout le monde ? Et quel arguments ont ils ? Ce qui va suivre est un AVIS, et pas une source professionnelle. Libre à vous de le partager.

Aujourd'hui, parlons de l'image qu'a le jeu auprès de nos chers parents. Car si nous les joueurs, pour la majeure partie jeunes (entre 12 et 25 ans, je dirais) passons des heures à fracasser le crâne de nos ennemis, et trouvons amusant le jeu, les parents ne le voit pas toujours du même oeil.  En effet selon les individus, le jeu est un vrai caméléon ! Tantôt bon, tantôt mauvais ! Cependant il est plus rare de trouver un parent admiratif à l'idée que son fils (ou sa fille) découpe des têtes sur Chivalry : Médieval Warfare, qu'un parent qui aura tôt fait de séparer son enfant de la machine tant rêvée par le gosse.     

 

Car oui les jeux (la plupart des jeux récents, et surtout les plus vendus) sont violents et les parents l'ont bien compris, cependant ils oublient certains petits détails que je vais me permettre de citer : 

- Jouer n'a, et ce à aucun moment, occasionné de troubles mentaux chez quelqu'un, l'ayant conduis à utiliser la violence (ou alors une personne sur des millions de joueurs. Le constat est donc trop faible)   

- Si les jeux, tout du moins une grande partie sont violents, n'est ce pas parce que les jeux s'adaptent à la société dans laquelle ils évoluent ? Dans un monde ou la guerre et la violence sont omniprésentes, le jeu vidéo est le moyen de faire la guerre... Mais pacifiquement. Les développeurs ont fait appel à leur sens du Markéting. Et ça a marché ! 

  Mais quand vient le conflit enfant/parents, les arguments sont de taille : "Le jeu va te rendre fou" "Tu passes trop de temps sur la console" "Le jeu ne sert à rien". Les remarques ultra constructives (ou pas) de nos parents font leurs apparitions. À noter que si certains sont tout à fait répulsifs quand à vous permettre d'acquérir un jeu, certains, tout aussi sceptique quand aux effets du jeu, mettent pourtant bien la main au porte monnaie pour nous faire plaisir.  

Et d'un côté il y a nos propos. Pas forcément plus constructifs, mais il faut bien un autre poids pour équilibrer la chose. "Mais regarde tout ce qu'on peut faire dans le jeu vidéo, M'man" "Puis t'y connais rien aussi, tu m'étonnes que tu aimes pas"  

Pour ma part je suis entre les deux. 

En effet le jeu, si l'on regarde avec un oeil amateur, n'est pas pour tout le monde. Or c'est faux ! (en partie. Je vois difficilement un gosse de 3 ans faire une Game sur League Of Legends (Pc/Mac)) Du parent fan de quizz, il trouvera son bonheur sur "Buzz"(PS3) ou l'intello trouvera quand à lui sa place dans "Académie cérébrale" (Wii ou NDS) Quand on voit cet outil qu'est le jeu comme un parasite à la scolarité, c'est que l'on ne pense pas à l'aspect Ludique du jeu. Il est évident que jouer à Street Fighter ne va pas faire gonfler votre moyenne de sport, ni celle de Maths d'ailleurs, mais n'oublions pas qu'au delà de l'aspect détente du jeu, il y a la réflexion. Car même le jeu le plus bourrin vous demandera de réfléchir afin que se soit votre épée qui tranche et pas votre tête qui soit sur la lance de l'adversaire.

Toute ces petites énigmes, dans la série des Uncharted, par exemple (PS3), sans être des équations ni des dissertations, sont pour autant des bons moyens pour utiliser sa logique ! Toute action dans quelque jeu que ce soit demande d'utiliser la matière grise. Savoir anticiper, calculer les risques, utilisation à profits des connaissances. Toute cette gymnastique nous est profitable... Si elle n'es pas une pratique incessante. Le jeu n'est pas mauvais en lui même, cependant certains en font une pratique au delà de leur quota. Et le quota de jeu est personnel. Certains prendront leur pied à jouer 15 minutes par jour, tandis que d'autres parcourront des heures durant les plaines d'Azeroth. Et c'est là que les parents interviennent. Pour fixer une limite aux plus jeunes, car non le jeu ne nuit pas, mais, il est clair que le gamin va allumer la console plutôt que de lire son cours d'histoire. Et c'est aux parents de réguler cela (jusqu'à votre majorité, les enfants. Après vous êtes majeurs et vaccinés ^_^)   

Alors ? On acquitte le jeu ? Vos avis m'intéressent, tant sur l'article en général que sur le contenu, et votre avis sur le point soulevé bien sûr !     

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)