>
>
>
Ma critique d’HALO ANNIVERSARY (XBOX 360, sortie fin 2011)
est à vous

Ma critique d’HALO ANNIVERSARY (XBOX 360, sortie fin 2011)

Signaler
Par ShootThemUp - publié le
Image
Si vous saviez comme j’étais excité à l’annonce de ce remake du 1er Halo il y’a un peu plus d’un an! N’en déplaise à ses nombreux détracteurs, lors de sa sortie sur la première XBOX en 2001, le First Person Shooter “Halo Combat Evolved“ n’a pas seulement été le fer de lance du line-up de la Big BOX.

 

            Non content d'avoir été LE mastodonte du line-up de sortie de la console du géant Microsoft, son plus gros "SYSTEM-SELLER" (si l'on excepte Dead or Alive 3 qui présentait le meilleur moteur physique de nibbards, une autre révolution à l'époque:-)), c’est également un des softs majeurs ayant prouvé que le genre « FPS » avait sa place sur consoles malgré leur puissance limitée, et  surtout, leur ergonomie propre (sans clavier/souris : l’indispensable combo  pour profiter d’un FPS sur ordinateur), dénigrée jusque là par nombre de joueurs “Pécéistes“ et développeurs du monde PC, par manque de précision /rapidité des contrôles principalement.           

Doté d’une technique impressionnante pour une Xbox nouvellement née, présentant un univers moderne mais coloré, voire flashy, qui détonne carrément des productions du genre (Quake 2 et 3, d’autres maîtres étalons du genre, sont de parfaits exemples de comparaison!). Et surtout son level-design à base de« maps » gigantesques en milieux ouverts, que l’on pouvait parcourir au volant de nombreux véhicules roulant voire volant au gré des missions: une autre révolution  pour un gameplay plutôt répétitif des shooters 3D à cette époque là !

On découvrait également  avec Halo des Intelligences Artificielles ennemies ou alliées exceptionnelles, dont je crois que les seules m’ayant autant bluffé jusque là étaient celles des  Marines vicieux et autonomes du “Half Life“ original, une autre perle du genre FPS.

Halo c'est ça!

Mais toutes ces “sucreries“ n’auraient pas suffi à assurer le triomphe de ce soft si ce n’était un des premiers Shooter 3D  vraiment pensé “console-friendly“ (c’est à dire pensé pour être joué au paddle), puisqu’il propose un viseur  nettement volumineux et lisible, et puis surtout une légère tolérance dans la visée qui a fait date. Ce qui relève de menus détails ou sacrifices nécessaire à la jouabilité à la manette pour certains, a carrément contribué à mon avis à rendre ce jeu accessible et amusant pour un très large public. Et, à plus long terme, à légitimer le genre sur nos consoles de salon.

Et c’est dans ce paysage aujourd’hui hyper concurrentiel du FPS que Microsoft a pensé que le moment était idéal pour ce « retour du roi ». Mais cette fois, Bungie Software, le studio à l’origine de la série, a préféré partir s’atteler à de nouveaux projets multisupports, et c’est  343 Industries qui a repris le flambeau pour ce remake sur XBOX 360 (ainsi que pour l’avenir général de la licence apparemment). Alors, les petits nouveaux ont ils bâclé le travail en se reposant sur une série au titre prestigieux ?

Allez, paf : Jour de Noël, j’enfourne la galette dans ma console en espérant revivre la claque de l’époque, grâce à la promesse d’une mise au goût du jour.

Et là c’est le drame. La guerre thermonucléaire déclenchée par les Covenants a bien eu raison de l’Humanité, en commençant par ce software autrefois mythique… Héhé, détendez vous : je déconne. Non, en fait dès l’écran titre et son chant grégorien reconnaissable entre mille, c’est du Halo pur-jus. Visuellement déjà c’est très clean avec des décors et textures enrichis en détails pour s’adapter à la définition HD. Il faut seulement s’habituer à un important effet d’ “aliasing“ (ou crénelage grossier sur les contours) qui persiste  malheureusement sur les dernières moutures des Halo, et que l’on aurait voulu voir corrigé lors du passage à la X360. Mais en fait, cela ne saute aux yeux que lorsqu’on débarque d’un jeu plus propre techniquement, et ses décors exotiques  immenses et richement colorés n’en restent pas moins très flatteur! Le travail de mise à niveau accompli par le nouveau studio est remarquable, même si l’on n’atteindra pas les sommets en matière d’esthétique d’un Uncharted 2 ou 3 sur la console concurrente, les références actuelles surgénération de consoles. Après une première mission à bord d’un classique vaisseau militaire aux coursives grises et redondantes, qui ne fait pas honneur à toutes les retouches cosmétiques effectuées, place à des stages avancés comme la plage ou l’intérieur des vaisseaux Covenant et leurs textures métalliques rosées incroyables. Au final le design original du jeu est magnifié, lui donnant un cachet plus moderne sans trahir l’ambiance et l’esprit visuel originaux.

Ah les textures des vaisseaux aliens! Ca nous change un peu du rendu de l'Unreal Engine de presque tous les jeux actuels!

Et si vous ne voyez pas tant de différences que ça avec le premier épisode, une simple pression du bouton Back vous permettra à tout moment de repasser à la version 100% originale du jeu avec une transition quasiment instantanée . Les deux versions tournant effectivement en simultané en permanence, “switcher“ régulièrement pour comparer la plupart des séquences deviendra un réflexe chez tous les joueurs, et vous pourrez même vous refaire l’intégralité du jeu dans sa version d’origine. L’occasion de se faire du mal et de constater preuve à l’appui que le design original a pris un put… de coup de vieux, d’autant que même les séquences cinématiques inter-niveaux ont été refaites avec le nouveau moteur du jeu. Seule la comparaison des musiques d’origine versus celles remastérisées me semble discutable. Une option vraiment luxueuse dans tous les cas !

Comparaison version originale XBOX 1 / version millésime 2011 XBOX360 sur l'une des meilleures scènes du jeu!

              Ah au fait, HALO ANNIVERSARY fait partie de ces rares jeux X360 compatible avec l’affichage en 3D relief (pour peu que vous disposiez d’une télé compatible 3D avec lunettes et un câble HDMI 1.4  adéquat pour y relier votre console. ATTENTION : Il s’agit de la seule norme de câble HDMI permettant de faire transiter du flux vidéo en 3D relief).

 Pour le reste, ce “nouvel“ HALO reprend tout ce qui faisait le charme et l’efficacité de l’original: vous retrouverez donc la fameuse maniabilité à la tolérance calibrée, l’inertie un peu lunaire des déplacements du héros, la célèbre jauge de bouclier qui remontant automatiquement lorsque vous restez abrité un moment (LE gimmick des FPS et autres jeux de cette génération de machines !!), sous peine de voir tomber une courte barre de vie. De nombreuses armes humaines et extraterrestres passeront entre vos mains, dont les fameuses grenades à plasma qui peuvent se coller sur les ennemis en fuite (qui ne se souvient pas de ça ? Allez soyez francs, même ceux qui détestent ce jeu !) pour annihiler une véritable armée de Covenants.

Les IA du jeu sont toujours aussi impressionnantes: Les ennemis évidemment, mais aussi les soldats alliés qui savent progresser en tuant des cibles, prendre la place d’artilleur si vous pilotez un Warthog (mais ne savent pas le conduire quand c’est vous qui occupez sa mitrailleuse. Décevant ça quand on a joué aux volets suivants entre temps). Même à l’heure actuelle, une telle impression de vie n’est pas monnaie courante !

 L’ambiance champ de bataille est extraordinairement  rendue : grâce à tout ceci bien sûr, mais également aux voix intégralement localisées en français pour tous les personnages, alliés comme extraterrestres. La voix aigrelette des lâches petits Grunts, les Covenants de base,  ne manquera pas de vous faire marrer, en plus de vous aider à les localiser dans le feu de l’action, surtout qu’ils n’hésiteront pas à vous prendre en traître, ces petits fourbes !

Et afin de rééquilibrer les forces, les célèbres véhicules seront toujours là, renouvelant au passage l’intérêt du jeu, et ça c’est une grande force !

Le déjà célèbre 4x4 Warthog, certainement LE véhicule emblématique de la série, mais aussi les Ghost, ces motos flottantes violacées covenant, aux lasers et turbos dévastateurs permettant d’écraser ses ennemis, le chasseur aérien léger Banshee, le tank lourd humain Scorpion (capable de démonter ces bidasses en folie comme  leurs  terribles blindés Covenants en “deux coups de cuillère à pot“, comme disait ma grand mère sûrement déjà à propos de ces aliens), ou enfin la tourelle laser des Covenant. Bref largement de quoi s’amuser avec cette vermine fluo trop “techno“ pour être honnête.

Et si cette campagne solo épique ne vous suffit pas, le maigrelet mode multi-joueurs  local de l’épisode original a été jeté au profit d’une reprise du mode multi ultra rôdé de Halo Reach (qui signait le baroud d’honneur de Bungie pour sa série fétiche), et propose une compilation des meilleures cartes multi des épisodes précédents. Si ça ce n’est pas du service soigné…

Bizarre par contre que ce mode multi soit totalement détaché de la campagne solo du jeu, puisque même les succès de ce mode sont jumelés avec Halo Reach et non à cet Anniversary dans le profil. Etrange…

 Pour autant que soit hyper réussi ce retour du “chief“, aujourd’hui je ne me séparerais plus pour autant de mon Halo 3, lui pourtant si “tiède“ et peu novateur à sa sortie. En effet la nostalgie nous rappelle toujours l’original meilleur qu’il ne l’était, mais les joueurs aguerris à la série regretteront rapidement que dans ce premier volet, il est encore impossible de piloter TOUS les véhicules ennemis, comme les redoutables tanks covenant et d’autres véhicules aliens pas encore présents, comme les chopper covenant du 3ème opus, ou encore les avions et quads humains! Retour en arrière oblige, on ne pourra plus non plus éjecter à la volée un pilote de véhicule adverse pour prendre sa place, ni arracher des tourelles fixes pour en faire des armes de poing destructrices.

Mais le plus gros manque  de ce remake, ce n’est pas que le 4x4 Warthog humain ne soit pas encore destructible, non, c’est surtout l’impossibilité de tirer avec deux armes de poing simultanément (pour un gameplay extraordinaire qui permettait des combinaisons armes humaines + extraterrestre  improbables et mortelles, chaque arme gérée sur une gâchette de la manette), cette petite révolution de la série (du genre ?) apparue dans Halo 2, toujours sur la XBOX originale.

Et pour finir sur les petits défauts de ce remake, d’ailleurs imputables à l’original en fait, le level-design de certains niveaux, principalement les intérieurs de la planète, restent trop souvent de simples “copié-collé“ d’une salle précédente (mention spéciale à l’interminable niveau de la Bibliothèque!!). Est ce que les aliens privilégient une architecture symétrique et uniquement fonctionnelle? Une thèse qui pourrait expliquer fainéantise des game-designers originaux, mais après tout ce qui a été fait ces dernières années en la matière, cette faute de goût passe assez mal.

 

Au final, 343 Studios nous livre une réédition tellement  lustrée et respectueuse  du mythe intouchable qu’on y replonge avec plaisir renouvelé, malgré l’incompréhensible conservation de certains défauts d’époque.

Par contre, pas sûr qu’on survive à la  masse parasite du sprint final si une autre réédition est prévue : notre Spartan, aussi légendaire qu’il soit, reste un homme après tout…

 Article proposé par RUDIO

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)