est à vous

Les séries animées Batman

Première partie
Signaler
Par Leon9000 - publié le
Image
Une ville au ciel rouge est traversée de rayons lumineux. Dans l'ombre, deux silhouettes inquiétantes sont en mouvement. Soudain une formidable explosion retentit et les deux malfrats s'échappent, leur méfait accompli. Aussitôt, un véhicule évoquant une chauve souris s'élance dans la nuit. Les deux

Ces images et celle du Justicier révélé brièvement par un éclair transperçant le ciel ont fascinés d'innombrables enfants à travers le monde, devenu la génération dite Batman TAS ayant découvert l'univers de ce héros torturé avec les séries d'animation qui ont émerveillé le quotidien de leur jeunesse. Pourtant au delà de la nostalgie et des souvenirs de l'enfance, le respect porté à cette série d'animation est tout à fait mérité tant celle ci s'impose encore comme l'un des dessins animés les plus intelligents et maitrisés que l'animation américaine ait pu offrir.

 

http://www.digital-polyphony.com/BatmanFancy.jpg

 

Batman TAS

 

La création de la série a débutée en 1992 suite au succès rencontré par le premier Batman de Tim Burton dont le dessin animé partagera plusieurs similitudes visuelles. Dés les premiers épisodes, Batman TAS impose une patte esthétique remarquable et d'une qualité rare pour une série d'animation. La particularité de l'atmosphère est de mélanger une ambiance gothique et fantastique à celle d'un polar noir très forcément influencé par le cinéma Hollywoodien des années 60. Des personnages extravagants et à l'apparence monstrueuse côtoient ainsi des affaires de drogue, de corruption et de banditisme. Le design est extrêmement soigné que ce soit celui des personnages ou des décors aux contours déformés et inquiétants. Mais la plus grande réussite de Batman TAS demeure indéniablement dans la subtilité et la maturité de sa narration.

Dès le départ, son créateur Bruce Timm souhaitait élever l'intérêt des séries d'animation en proposant un contenu à la fois intéressant pour le jeune public et les adultes. Batman TAS parvient ainsi à trouver un équilibre quasi miraculeux entre la maturité de son intrigue et les péripéties divertissantes de son héros ténébreux de telle sorte que derrière la mémoire de l'enfance, une toute nouvelle dimension narrative s'offre avec un regard adulte. Cette maturité se traduit principalement dans le traitement des adversaires de Batman dont beaucoup d'entre eux, comme Mr Freeze, Double Face ou Gueule d'Argile sont davantage des victimes que des bourreaux, le spectateur éprouvant plus de compassion que de peur à leur égard. Le personnage de Batman est également ingénieusement exploité,la série n'hésite en effet pas à montrer les défauts de son héros comme ses accès de colère, sa froideur et ses répliques cinglantes mais surtout ses failles en le montrant en proie au doute et au désespoir. 

Cet équilibre entre noirceur et divertissant était néanmoins bien difficile à tenir sur les 85 épisodes qui composent la série et celle ci tend parfois davantage d'un côté ou de l'autre. La dimension commerciale du dessin animé rattrape quelque fois la volonté de Bruce Timm et son équipe et des éléments imposés par les producteurs pour des buts mercantiles viennent gêner les intrigues. Ainsi la production exige que Robin, personnage plus jeune et auquel les enfants s'identifient davantage, soit présent à chaque épisode dans la dernière partie de la série, la série étant dés lors renommé Batman Robin Adventures.

   

 

 

 

 

Le nouveau générique de Batman TAS pour marquer la présence de Robin à chaque nouvel épisode
 

Le protagoniste est malheureusement mal exploité et souvent un boulet aux intrigues, hormis le splendide double épisode consacré à son histoire. Le Bat Signal est également imposé pour devenir une icône de la série, le problème est que l'appareil implique une coopération entre Batman et la police, alors que le Justicier est clairement désigné comme un hors la loi dans les premiers épisodes de la série (et aurait du rester comme tel dans l'idée de Bruce Timm). Mais si certains épisodes tendent davantage vers un jeune public (étonnamment, principalement ceux mettant en scène le Joker), d'autres témoignent au contraire d'une violence inattendue (bien que toujours suggérée) et quasiment invraisemblable pour les dessins animés d'aujourd'hui.

Pourtant malgré ses quelques écarts, Batman TAS demeure encore aujourd'hui l'une des séries animées les plus remarquables jamais crées, d'une créativité et subtilité incroyables pour un dessin animé, une série magnifique que l'on se surprend à admirer autant enfant qu'adulte mais pour des raisons bien différentes et c'est là tout le génie et la réussite de ce grand dessin animé.

Il serait criminel d'écrire un article sur Batman TAS sans consacrer un chapitre à son atmosphère sonore. Les compositions musicales principalement crées par Shirley Walker sont absolument superbes mais c'est également dans le domaine du doublage que la série force le respect. Pour la VO, retenez les noms de Andrea Romano grande dame du doublage américain qui supervisera les voix d'un grand nombre de séries animées Batman et ceux de Kevin Conroy et Mark Hamill (le Luke Skywalker intergalactique) qui tiendront le rôle de Batman et du Joker dans toutes les séries crées par Bruce Timm. Néanmoins, à mes yeux Batman TAS sera toujours indissociable de son admirable version française qui demeure encore aujourd'hui une référence en matière de VF réussie.

 

http://espresso.onprenduncafe.com/wp-content/uploads/2010/11/s_richard-darbois.jpg

 

Photo de Richard Darbois, encore la meilleure voix francaise de Batman à ce jour

 

Citons Richard Darbois, l'un des comédiens de doublage les plus prolifiques et doués de sa génération, qui prête sa voix à Batman (l'une de ses meilleures interprétations avec Buzz l'Eclair et le Génie d'Alladin), Jacques Ciron qui incarnera avec brio le majordome Alfred dans quasiment toutes les séries animées Batman, Pierre Hatet (voix de Doc dans Retour vers le Futur) qui confère au Joker une folie démentielle ou encore Philippe Peythieu (voix de Homer Simpson et Danny de Vito) pour le Pingouin. 

 

 

 


  Le thème de Batman Mask of The Phantasm, vous pouvez déjà juger de la qualité de la bande son. 

 

Avant de basculer sur la prochaine série animée Batman, un petit détour s'impose vers le film Batman The Mask Of The Phantom. Le long métrage est un complément indispensable et grandiose à la série Batman TAS, elle y dépeint les premiers pas de Bruce Wayne en tant que Batman ainsi que son plus grand défi. Si l'animation ne change pas trop de ce que la série nous avait habituée (Bruce Timm avouera être déçu du résultat ayant été pressé par la production), le film se distingue surtout par sa qualité d'écriture. Jamais l'intelligence du récit de Batman TAS n'aura autant brillé qu'avec ce film, l'écriture des dialogues est excellente, le récit parfaitement maitrisé offrant de nombreux sens cachés et pour finir les compositions musicales et les doublages sont les meilleurs de toute cette période animée. Cette histoire d'amour et de vengeance tragique particulièrement mature réunit tous les meilleurs éléments de Batman TAS et s'impose comme l'un des meilleurs films jamais crées autour de Batman (films live y compris).

 

 

http://images.wikia.com/batman/images/4/4a/Batman_%28TNBA%29_03.jpg

 

The New Batman Adventures

 

Afin de comprendre l'évolution de cette nouvelle série animée comparer à celle de 92, il est important de remarquer qu'entre les deux séries, Bruce Timm et son équipe se sont attaqués à Superman TAS. Bien que disposant toujours d'une certaine ambiguïté et noirceur (notamment dans son dénouement étonnamment pessimiste) , cette série Superman consacrait bien plus de place à l'action que celle de Batman et arborait un design beaucoup plus simplifié. Cette série a indéniablement porté son influence sur la nouvelle série animée de Batman crée en 1997, les deux super héros feront d'ailleurs l'objet d'un cross over durant trois épisodes.

 

L'équipe d'animation décide de marquer une différence avec l'ancienne série de 92 pour éviter la confusion du spectateur et partir sur un nouveau style graphique. Le design est ainsi beaucoup plus épuré et simpliste que dans Batman TAS, ce qui de l'aveu de Bruce Timm facilite grandement l'animation. Malheureusement cette évolution graphique entraine une grande perte d'ambiance pour la série et témoigne d'une tendance à la facilité opérée durant les nouvelles aventures de Batman. Ce choix de la facilité se répercute également sur le plan narratif, la série devient beaucoup plus accessible qu’auparavant, consacrant une plus grande partie à l'action et mettant en scène un Robin carrément enfant pour faciliter l'identification du jeune public.

 

 

http://www.agonyboothmedia.com/images/articles/New_Batman_Adventures/Critters/newbatmanadventurescritters.0108.jpg

 

Pourtant derrière cette apparence décevante, la série ne manque pas d'atouts et offre à nouveau des scénarios d'une étonnante maturité. Il est important de comprendre que toutes les séries Batman sous la direction de Bruce Timm ont une chronologie entre elles, celle ci se déroule deux ans après la série Batman de 92 et suscite la curiosité des spectateurs sur les évènements survenus entre temps comme le sort de l'ancien Robin devenu Nightwing. Mais il y a surtout ses épisodes d'une folie scénaristique surprenante comme Règlement de Comptes où Batman est traqué par le Commisaire Gordon, l'épisode Legendes du Chevalier Noir rendant hommage aux différentes incarnations de Batman à travers le temps ou encore Amour fou, un épisode étonnamment violent sur la romance entre le Joker et Harley Quinn.

 

La série ne durera que 24 épisodes et témoigne des divisions qu'elle a crée entre les fans, certains préférant la dissocier totalement de l'ancienne série malgré la chronologie officielle. The New Batman Adventures n'est pourtant pas dénué d'intérêt malgré sa simplification et son basculement dans la facilité ne serait ce que pour ces quelques épisodes d'une audace surprenante. A visionner de préférence après la série Batman TAS

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Console New Nintendo 3DS XL Pokémon Sole…
Neuf : 229,73 €
9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)