>
>
>
Pourquoi les jeux vidéo sont-ils moins chers au Royaume-Uni ? [Business]
est à vous

Pourquoi les jeux vidéo sont-ils moins chers au Royaume-Uni ? [Business]

Dumping, taux de changes, distribution en ligne, thatchérisme...
Signaler
Par B!gBossFF - publié le
Image
Le jeu vidéo est trop cher ! Une phrase que je n'ai de cesse d'entendre, même de la bouche de ceux qui gagnent plus de 4.000 euros par mois, et qui ont pourtant achetés toutes les versions de Final Fantasy XIII, y compris les versions brésiliennes et moldaves collectors.

Et certes, même en faisant abstraction des revenus de chacun et du Syndrome de Diogène qui touche une quantité non négligeable de joueurs, le jeu vidéo reste objectivement une passion qui coûté la peau du cul ! Mais ce serait sans compter sur la libre concurrence (ou le dumping social et économique, selon les avis) qui touche le secteur de la distribution de jeux vidéo. C'est ainsi que de nombreux joueurs se tournent vers le Royaume Uni, qui propose des prix imbattables via la distribution en ligne. 


Cet article ne sera pas l'occasion de vous filer des bons plans - d'autres sites comme hamster-joueur.com sont spécialisés dans ce domaine, vous y trouverez votre bonheur. Essayons plutôt de répondre à la question suivante, que l'on retrouve d'ailleurs assez souvent sur les blogs et sites JV : pourquoi ? Oui. Pourquoi les rosbeefs arrivent à pratiquer des prix de loin inférieurs à ceux des fromages qui puent ? Encore un Coup de Trafalgar ? 

Internet, cet outil qui te permet de te passer d'employés syndiqués... 

Avant même d'essayer de comprendre pourquoi les jeux UK sont moins chers que les jeux FR, il convient de rappeler en quoi la vente sur le net présente bien des avantages par rapport à la vente en magasin. En effet, les joueurs comparent spontanément les prix en magasins et les prix sur le net, alors qu'il s'agit bien évidemment de deux modèles de distributions différents, qui ne sont pas sur un pied d'égalité en termes concurrentiels. En outre, il est évident que le joueur français n'a pas le choix d'acheter dans un magasin physique UK, distance oblige. En soi, la Manche représente donc déjà un avantage commercial (je sais, c'est paradoxal) pour le marché britannique car le joueur français consommera des jeux UK nécessairement via le net, alors qu'il aura toujours le choix d'acheter dans un magasin physique français par facilité... puis de se plaindre ensuite des prix plus élevés dans ces enseignes. Tout en affirmant : les jeux UK sur le net, c'est beaucoup moins cher !. Certes. Mais sur le net français aussi, c'est moins cher... 

Alors, pourquoi le JV est-il moins cher lorsque on le commande sur le net ? Quelques éléments de réponse : 

- la vente numérique permet de réaliser d'immenses économies d'échelles par rapport à la vente physique, car un site internet n'a qu'une seule enseigne (virtuelle) à gérer alors qu'une chaîne de magasins de JV ou de produits culturels - ou bien encore un supermarché - en a souvent des centaines. Par exemple : si une chaîne de magasin a besoin de centaines de directeurs commerciaux présents sur le terrain, une enseigne sur le net en a besoin de beaucoup moins, puisqu'il n'existe qu'un seul lieu de vente. 

- la vente numérique permet de rationaliser la gestion des stocks. En effet, plutôt que de stocker les jeux dans les arrières-boutique de centaines de magasins, les sites de vente en ligne possèdent un (ou plusieurs) immenses centres de stockage. Après chaque commande, les flux sont gérés de façon extrêmement méthodique, selon des procédures standardisées - et largement automatisées - ce qui permet une réduction des coûts très importante. Incidemment, un unique centre de stockage, planté en rase campagne, coûte infiniment moins cher en loyer et/ou en foncier que des magasins implantés en plein coeur des zones commerciales des grandes villes. Le m² n'est pas au même prix en plein coeur de Paris ou de Londres, que dans un trou perdu des Yvelines... 

- la vente numérique permet enfin de rationaliser la gestion des ressources humaines. Alors que pour une chaîne de magasins franchisés par exemple, la culture d'entreprise peut radicalement changer d'un site à l'autre, une enseigne numérique n'a à gérer ses ressources humaines que sur un ou plusieurs centres de stockage. E pluribus unum"de plusieurs, un" (un seul peuple, une seule nation) comme il est apposé de coutume sur le sceau du Président des Etats-Unis. A l'évidence, il est plus facile de faire travailler à l'unisson des employés lorsque le DRH joue à domicile, et qu'il peut motiver l'ensemble de ses employés en une seule fois. Là encore, je vous laisse imaginer les gains de productivité générés, qu'une chaîne de magasins ne pourrait même pas oser rêver... 

Gains de productivité, meilleure gestion des stocks, économies d'échelle, voici les principales raisons qui expliquent que la vente en ligne est bien plus compétitive que la vente en magasins. Néanmoins, la vente en ligne FR bénéficie peu ou prou de ces mêmes avantages - ce qui explique que Amazon.fr pratique des prix parfois très intéressants - il reste donc encore à expliquer pourquoi les anglais sont plus compétitifs que les français, même sur le terrain numérique. 

 Un centre de stockage d'Amazon. Ca calme...



Dumping économique, dumping social, dumping fiscal... 

La concurrence entre les enseignes numériques françaises et britanniques est loin d'être pure et parfaite. Le Royaume-Uni pratique en fait un dumping (concurrence déloyale) intensif, ce qui explique en partie les différences de prix entre les deux pays. Sans que les enseignes numériques françaises puissent y faire quoi que ce soit, car elles ne sont pas maîtresses des contextes économique, social bien ou encore fiscal dans lesquels elles pratiquent leur activité économique. 

Le dumping économique et social tout d'abord. Sans analyser en détail le contexte économique du Royaume-Uni, il faut bien garder à l'esprit que ce pays connait une croissance économique supérieure d'un point en moyenne a celle de la France depuis les années 80. Or, une entreprise qui a de meilleures perspectives de croissance peut se permettre de marger un peu moins sur chaque jeu vendu, en escomptant un nombre de ventes plus élevé afin de se refaire une santé. Le contexte social est encore plus favorable au Royaume Uni - pour les entreprises, pas pour les salariés, cela va sans dire. Là encore, on entrera pas dans les détails, cet article n'est pas un traité de droit social comparé. Mais entre la non-limitation du temps de travail aux Royaume-Uni (les heures supplémentaires sont payées au tarif de base, sans bonus), et à l'inverse, la CSGen France qui pèse énormément sur le coût du travail, le dumping social est patent. Faute d'harmonisation européenne. On pourrait aussi parler des cotisations pour les retraites : système par répartition en France (ponction directe sur les salaires), mélange de répartition et de capitalisation (ponction indirecte et optionnelle sur les salaires) au Royaume-Uni. On s'arrêtera ici pour le dumping social, il est aisé de comprendre que à salaire égal, un employé britannique coûte beaucoup moins cher qu'un employé français. Et cette différence, elle est répercutée (au moins partiellement) sur le prix de vente de votre jeu vidéo UK. 

Mais surtout, c'est le dumping fiscal qui explique une telle différence entre un jeu UK et un jeu FR. Contrairement aux idées reçues, la TVA n'est pas plus faible au Royaume-Uni qu'en France, les taux respectifs sont de 20% et 19.6%. De même, les jeux vidéo ne sont pas soumis a une TVA réduite au titre du statut de produit culturel au Royaume-Uni, français comme britanniques pratiquant une discrimination honteuse envers le jeu vidéo. Alors, ou est-ce que les britanniques grattent pour proposer des jeux moins chers ? L'Impôt sur les Sociétés est un peu plus faible au Royaume-Uni, les impôts locaux le sont à peine. Alors ? Quel est le secret des sites de vente en ligne UK ? Simple. La plupart d'entre eux sont domiciliés dans les Iles Anglo-Normandes (Jersey et Guernesey), territoire autonome sous domination britannique, paradis fiscal offshore situé en plein coeur de l'Europe, à quelques kilomètres seulement des côtes françaises. Les impôts y sont quasi-inexistants pour les entreprises. Un avantage fiscal dont ne peuvent pas bénéficier les sites de vente en ligne français, à moins éventuellement de s'exiler en Polynésie Française - et encore, on serait loin du compte. 

Le jeu vidéo UK est moins cher, avant tout cas son prix repose sur une concurrence totalement déloyale. N'allez surtout pas imaginer que les vendeurs UK sont plus philanthropes que les vendeurs français.  

 Iles Anglo-Normandes. Un micro-climat très favorable pour le jeu vidéo, a n'en pas douter...



Taux de changes, cycles d'obsolescence, libéralisation du marché... 

Un des autres avantages pour les joueurs français qui achètent des jeux UK résulte du taux de change entre l'Euro et la Livre Sterling. Attention tout de même à ne pas se laisser abuser par une idée reçue, qu'il convient de démonter tout de suite : il ne suffit pas de payer en monnaie forte dans un pays qui a une monnaie faible pour faire des économies. Et même, la Livre Sterling est une monnaie plus forte que l'Euro (actuellement, un Euro s'échange pour environ 0.85 livres sur le marché des changes) le rapport entre les deux progressant même de façon très défavorable pour les joueurs français depuis au moins deux ans, après une embellie de plusieurs années de la monnaie européenne - disons plutôt, une dégringolade de la monnaie britannique, ce serait plus juste. Alors, ou est l'avantage pour le joueur français ? En considérant que les prix à la consommation varient beaucoup plus lentement que les taux de change, une brusque baisse du taux de change de la livre sterling sur quelques semaines, couplée à une stagnation des prix à la consommation dans le pays d'achat, provoque mathématiquement une hausse du pouvoir d'achat pour l'étranger qui choisit de commander dans ce même pays. Il n'y a donc aucun avantage aujourd'hui a acheter UK pour le joueur français si l'on se cantonne au domaine des taux de changes des monnaies... sauf à jouer sur les variations a court terme, ce qui permet parfois de gratter 5% ou 10% de pouvoir d'achat. Mais c'est aussi un jeu auquel le joueur peut perdre - et depuis deux ans, le joueur français perd presque toujours à ce jeu, après plusieurs années extrêmement favorables. Préférez a la limite les achats aux Etats-Unis, les taux de changes sont bien plus favorables aux joueurs qui payent en monnaie européenne. 

Les taux de change, c'est mort. Les autres avantages du marché UK pour les joueurs français ? Un des secrets des sites de vente en ligne UK (outre l'évasion fiscale), c'est la réglementation sur les soldes au Royaume-Uni. Alors qu'elles sont limitées à des périodes très précises en France, déterminées par arrêté préfectoral, au Royaume-Uni, les commerçants font absolument ce qu'ils veulent, quand ils veulent - même si en pratique, les soldes les plus intéressantes se situent juste après Noel. Cela équivaut pour les commerçants UK a une autorisation perpétuelle de vendre à perte (sauf en cas d'abus de position dominante), ou/et de vendre tout en prenant des marges très réduites. Alors, forcément, là encore, les commerçants français ne peuvent pas faire le poids... et même hors soldes, les commerçants UK ont de toute façon tendance à marger plus gentiment qu'en France, car la concurrence est bien plus féroce chez les mangeurs de pudding, et tire naturellement les prix à la baisse. 

Dernière spécificité du marché UK : le cycle d'obsolescence des jeux. En France, une nouveauté, si tant est qu'elle trouve son public, verra son prix maintenu au plus haut pendant six mois au moins - voire plus, n'est-ce pas Activision... Et si une nouveauté ne trouve pas son public, il faut vraiment que le jeu se prenne une gamelle mémorable pour voir son prix baisser avant les trois premiers mois de commercialisation. Incidemment, si les prix du neuf restent élevés, les prix des jeux d'occasions le restent aussi. Au Royaume-Uni ? Même un jeu AAA peut voir son prix chuter fortement au bout d'un mois, et si un bon jeu ne rencontre pas son public, son prix peut baisser de 70% après quelques semaines de commercialisation - seulement 15 jours parfois. Le joueur français peut vraiment jouer a tout petit prix aux jeux récents en achetant sur les sites UK, a la condition stricte de ne pas vouloir absolument, et a tout prix, vouloir jouer a une nouveauté le jour même de sa sortie. Il n'est pas rare de voir un jeu vendu a 70 euros en France a sa sortie, disponible sur des sites UK a 20-25 euros 15 jours après... 

 Dead Rising 2 est en soldes, faites vite, profitez-en !



En fait, bien plus que d'essayer d'exposer les raisons qui expliquent le faible prix des jeux UK, j'ai surtout essayé de vous démontrer que les revendeurs français ne sont pas forcément des escrocs. Ils doivent avant tout faire face à des contraintes économiques que les revendeurs UK ne connaissent pas. Tout au plus, pourrait-on accuser certains revendeurs français d'entente sur les prix, et de marges abusives sur les jeux d'occasion, mais globalement, le revendeur UK ne veut pas plus de bien à votre portefeuille que le revendeur français. Il pense avant tout à son propre compte en banque en déjouant la concurrence, et en profitant d'un contexte économique très libéral pour l'affronter... tant mieux, puisque tout le monde y gagne, y compris les joueurs français. Quoique... les emplois perdus en France à cause de la concurrence des sites de vente en ligne UK, ça intéresse quelqu'un ? Non ? Bon. C'est bien ce que je disais, tout le monde y gagne... 

BigBossFF, qui cherche sur son plan SNCF/RATP la Trafalgar d'Austerlitz...


Retrouvez cet article sur mon blog Wordpress : 
http://experiencesvideoludiques.com/2011/08/21/pourquoi-les-jeux-video-sont-ils-moins-chers-au-royaume-uni-business/ 

N.B : désolé pour la mise en page approximative, le transfert de Wordpress/mon blog GB vers la section "articles de GB" est un peu complexe.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 191,19 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
16 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (16)